2 min de lecture Auto

Le montant des PV non récupérés représente 700 millions d'euros

Dans un rapport, la Cour des comptes chiffre le montant des PV non récupérés à 700 millions d'euros malgré une hausse des contraventions sur les routes françaises.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Le montant des PV non récupérés représente 700 millions d'euros Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

On parle souvent du jackpot des radars. Mais pour la Cour des comptes, il y a un gros manque à gagner. Le montant de PV non récupérés est colossal : 700 millions d'euros. Cela peut paraître surréaliste, tant les radars flashent sur nos routes. En hausse de +40% entre 2013 et 2016. En 2016, dernier chiffre en date, pas moins de 50 millions d'avis de contraventions ont été dressés et ils ont rapporté 1,68 million d'euros.

Malgré cela, la Cour des comptes constate ce "trou" de 700 million d'euros. C'est par exemple à cause d'une plaque d'immatriculation illisible que l'officier de police judiciaire est incapable d'identifier sur son écran, cela peut être aussi dû aux mauvaises conditions météo, ou encore quand il y a plusieurs véhicules sur le même cliché et qu'il est difficile, voire impossible de dire lequel roulait le plus vite.

Mais ce n'est pas tout, le rapport des magistrats de la Cour des comptes pointe le non-paiement des PV, qui a bondit. Passant de 19% en 2010 à 25% aujourd'hui. Autrement dit, un automobiliste sur quatre ne règle pas ses amendes. Pour la Cour des comptes, cela est lié au contexte économique, beaucoup "connaissent des difficultés financières" ou sont débiteurs vis-à-vis du fisc. Sans compter les adresses : 6% des contraventions sont envoyées à des mauvaises adresses. Les contrevenants retardataires, qui subissent une majoration de leur "prune", ne sont pas bons payeurs : seuls 30% s'exécutent.

À lire aussi
Des embouteillages sur l'autoroute 17 dans le centre de Lyon (illustration). transports
À quoi pourraient ressembler les péages urbains en France ?

En revanche, l'impunité pour les conducteurs de véhicules étrangers est en partie terminée. Auparavant, dit la Cour des comptes, l'adresse des conducteurs de véhicules immatriculés à l'étranger ne pouvait être trouvée à partir de l'immatriculation. Du coup, pas de PV. Aujourd'hui la France a noué une convention avec 10 pays. Résultat, le nombre d'infractions qui se transforment en amende a grimpé, autour de 75 %. Soit grosso modo comme pour les voitures immatriculées en France.

La cerise sur le capot

Moment très attendu du salon Rétromobile. La vente aux enchères de la maison Artcurial a une nouvelle fois totalisée des records avec notamment cinq modèles adjugés au-dessus du million d'euros. La plus chère, une Bugatti de 1938 a été vendue 2,9 millions d'euros. Et une Ferrari de 2006 a trouvé preneur pour 2,6 millions d'euros.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Auto Sécurité routière Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792234284
Le montant des PV non récupérés représente 700 millions d'euros
Le montant des PV non récupérés représente 700 millions d'euros
Dans un rapport, la Cour des comptes chiffre le montant des PV non récupérés à 700 millions d'euros malgré une hausse des contraventions sur les routes françaises.
https://www.rtl.fr/actu/conso/le-montant-des-pv-non-recuperes-represente-700-millions-d-euros-7792234284
2018-02-12 23:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KrUvWtpEVBPpfnmDHhKIWA/330v220-2/online/image/2016/0831/7784682981_000-par7062745.jpg