1 min de lecture Épargne

Le Livret A pourrait baisser à 0,75%, un plancher historique

Face à la faiblesse de l'inflation, le gouverneur de la Banque de France a proposé jeudi de baisser début février le taux du Livret A, à 0,75%, un nouveau plancher historique.

Un Livret A en juillet 2012, à Lille (image d'illustration).
Un Livret A en juillet 2012, à Lille (image d'illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le livret A pourrait rapporter encore moins que 1% : le gouverneur de la Banque de France a proposé, jeudi 15 janvier, de baisser le taux de rémunération de ce placement à 0,75%, à cause de la faible inflation.

Depuis la création en 1818 de ce produit d'épargne, dont les encours servent notamment à financer le logement social, sa rémunération n'a jamais été inférieure à 1%.

"Économiquement, je devrais proposer un peu plus bas, 0,50% sans aller jusqu'à 0,25%, mais je veux tenir compte de la psychologie des épargnants. Donc je pense qu'il faut faire un mouvement d'une ampleur relativement limitée", a expliqué Christian Noyer sur Europe 1.

La formule de calcul pas respectée

Le gouverneur de la banque centrale a choisi, comme il en a la possibilité, de ne pas respecter à la lettre la formule permettant de déterminer le rendement du placement préféré des Français, qui donnait 0,25%.

À lire aussi
Épargne : le PEL est-il toujours intéressants qu'à ses débuts ? économie
Épargne : le PEL est-il toujours aussi intéressant qu'à ses débuts ?

C'est le ministre des Finances qui a le dernier mot sur l'évolution du taux du livret A. Il peut suivre ou non la recommandation de la Banque de France. Cependant, si le gouverneur avait au contraire choisi d'appliquer cette formule, qui repose sur l'évolution des prix en France, le taux de 0,25% se serait automatiquement appliqué.

Le rendement théorique du Livret A se calcule en ajoutant un quart de point au niveau de l'inflation. Comme celle-ci a été nulle en 2014, on aboutit à 0,25%.

Il est n'est pas rare de faire dérogation à la loi de calcul du taux. À l'été 2014, déjà, la faible inflation aurait dû conduire à une baisse du taux du Livret A à 0,5%. Mais celui-ci avait finalement été ramené de 1,25% à 1% par le gouvernement, tandis que le gouverneur de la Banque de France avait proposé 0,75%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épargne Banques Livret A
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants