1 min de lecture Société

Le Guide du Routard est considéré comme "sincère par les lecteurs", dit son fondateur

INVITÉ RTL - Philippe Gloaguen nous livre le succès de son guide touristique, vendu à 50 millions d'exemplaires depuis sa création en 1973.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
"Le Guide du Routard est considéré comme sincère par les lecteurs", dit son fondateur Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Loïc Farge

Cela fait plus de quarante ans qu'il nous accompagner aux quatre coins de la planète. Le Guide du Routard rentre encore un peu plus dans l'Histoire, avec 50 millions d'exemplaires vendus depuis sa création en avril 1973 (à l'époque, le premier guide s'intitulait Le Monde en un seul volume). Comment son fondateur explique-t-il ce succès ? "Il y a trois règles : le travail, le travail et le travail", s'amuse Philippe Gloaguen. Il évoque quand même "un petit plus vis-à-vis des lecteurs : manifestement, et toutes les études le disent, le Guide du Routard est considéré comme sincère".

"Même si vous n'êtes pas d'accord avec une adresse ou avec un lieu, jamais les lecteurs ne pensent qu'il y a une corruption ou un arrangement", assure-t-il, évoquant "la voix de la sincérité qui fait que chaque année des millions de Français achètent le Guide".

Une évolution d'autant plus troublante au regard des lecteurs qui ont très largement et plusieurs fois changé en quarante-quatre ans ? Philippe Gloaguen acquiesce. "Certains ont vieilli. Vous aviez en 1973 le jeune étudiant un peu fauché, style auto-stop et auberge de jeunesse, qui veut aujourd'hui des hôtels de charme". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Voyage Tourisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants