1 min de lecture Pierre Moscovici

Le débrief du Grand Jury du 6 octobre 2013 : Pierre Moscovici

DEBRIEF - Les journalistes Jérôme Chapuis, Alexis Brézet et Éric Revel ont débriefé le passage de Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, au "Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Débrief du Grand Jury du 6 octobre 2013 - Pierre Moscovici Crédit Image : dailymotion | Date : La page de l'émission

Souvent décrit comme "introverti", Pierre Moscovici a été jugé "combattif" par Jérôme Chapuis dans Le Grand Jury du 6 octobre 2013. Un "dynamisme" et une "pêche" retrouvé car "l'actualité lui a donné raison", notamment sur la question du ras-le-bol fiscal, a embrayé Eric Revel. 

En venant enterrer la taxe sur l'excédent brut d'exploitation des entreprises (EBE), Jérôme Chapuis estime que Pierre Moscovici peut être défini comme "ministre des patrons" car avec cette mesure, il cède à "une revendication du Medef".

En enterrant la taxe EBE, Pierre Moscivici peut-être défini comme "ministre des patrons"

Jérôme Chapuis
Partager la citation


"C'est évidemment un recul pour le gouvernement estime pour sa part Alexis Brezet, car le Medef obtient gain de cause."

À lire aussi
Pierre Moscovici invité de RTL le 25 mars 2019 élections européennes
Européennes : "Le programme de Glucksmann ne me paraît pas concret", dit Moscovici

Interrogé sur la reprise économique en France, Pierre Moscovici a affiché sa confiance, ce qui lui a valu d'être décrit comme le "ministre de l'optimisme" par Jérôme Chapuis. Eric Revel, l'a trouvé pour sa part "plutôt prudent". "Ce qui m'a surpris c'est que le ministre parle de croissance, mais l'inversement de la courbe du chômage, si elle intervient avant la fin de l'année, serait plus le fait des emplois aidés que des emplois liés à la croissance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Moscovici Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants