2 min de lecture Jeunesse

Le Canada, un pays où les jeunes se portent bien

REPLAY / ÉDITO - Là bas, la jeunesse est optimiste, positive et confiante dans l'avenir. C'est vraiment un pays exotique pour un visiteur français.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
0804_Pod Lenglet Crédit Image : Vaughn Ridley / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

C'est très étonnant quand on vient de France, les jeunes ont une bonne situation économique au Canada. D'abord il n'y a que peu de chômage pour eux : 13%, c'est presque deux fois moins que chez nous. Ensuite les 25-35 ans canadiens constituent la génération au niveau de vie le plus élevé, et en particulier plus élevé que les seniors. C'est unique au sein de l'OCDE. Quand on discute avec les jeunes de l'Université de McGill, l'une des meilleures du monde, ils sont optimistes pour eux, pour leur pays et pour leur future situation professionnelle. Il y a d'ailleurs pas mal de Français, qui sont venus soit étudier, soit travailler. Ils ne sont pas venus pour la météo : au mois d'avril, il y a encore pas mal de neige à Montréal, même si les restaurants ont sorti leurs terrasses d'été. L'un de ces Français nous a dit : "Ici on revit". Bon nombre d'Européens parlent du contraste entre ici et le climat politique délétère d'une Europe où les partis extrémistes gagnent du terrain.

Comment s'explique cette exception canadienne ? Il y a d'abord une culture nord-américaine où l'on donne sa chance plus facilement que chez nous. C'est en tout cas ce que disent tous les jeunes Français qui sont venus travailler ici. A 25 ou 30 ans, ils ont des responsabilités qu'ils n'auraient jamais obtenues en France. L'un d'eux travaillait auparavant comme stagiaire dans une grande entreprise à Paris. Il n'avait jamais pu être embauché, alors qu'il est devenu ici l'un des responsables de la filiale de la même entreprise.
C'est aussi sans aucun doute le résultat de politiques favorisant les jeunes. Le premier ministre Justin Trudeau, qui donnait jeudi 7 mars une conférence de presse dans un hangar de réparation des rames de métro (encore un endroit inhabituel !), nous a expliqué qu'il avait choisi de prendre, en plus de ses attributions de chef du gouvernement, le portefeuille de ministre de la Jeunesse. Mais tout cela ne date pas de lui, c'est bien antérieur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeunesse Canada International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants