1 min de lecture Armée

Défense : un régiment dissous, le Val-de-Grâce perd ses activités médicales

L'objectif de ces fermetures est de réaliser des économies budgétaires dans le cadre de la Loi de programmation militaire.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le 9 septembre 2014 à Bordeaux
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le 9 septembre 2014 à Bordeaux Crédit : AFP / NICOLAS TUCAT
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

D'importantes restructurations ont été annoncées ce mercredi 15 octobre par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Un régiment d'artillerie va être dissous, cinq bâtiments de la Marine désarmés, une base navale fermée et l'hôpital du Val-de-Grâce transformé en pôle de recherche. 

Ces restructurations doivent permettre de réaliser d'importantes économies budgétaires et de nouvelles coupes dans les effectifs dans le cadre de la Loi de programmation militaire. Pour 2015, 7.500 postes doivent au total être supprimés. 

Détail des fermetures et dissolutions

Le 1er Régiment d'artillerie de marine (RAMa) et l'état-major de la 1ère Brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne (Marne) seront dissous, des mesures déjà annoncées. Le 8e Régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres (Tarn) et le 1er Régiment de tirailleurs d'Epinal (Vosges), seront "transformés en régiment d'infanterie de nouvelle génération".

Également, cinq bâtiments de la marine seront désarmés et deux organismes, la base navale de l'Adour à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) et le commandement maritime de Strasbourg (Bas-Rhin), seront fermés.

À lire aussi
Un des chars d'assaut sur les lieux de l'accident, à Lussac-les-Châteaux militaires
Isère : un accident de chars d'assaut fait quatre blessés

La base aérienne de Drachenbronn (Bas-Rhin) sera transformée en "élément air rattaché" (EAR) à la base 133 de Nancy et la dissolution de la base 102 de Dijon-Longvic (Côte d'Or) est lancée, précise le ministre.

Le Val-de-Grâce perd ses activités médicales

Enfin, comme indiqué en fin de semaine dernière, les activités médicales de l'Hôpital du Val-de-Grâce "seront progressivement transférées" vers deux hôpitaux militaires d’Île-de-France, Percy à Clamart et Begin à Vincennes. 

Le Val-de-Grâce abritera "un pôle d'excellence" réservé aux activités de recherche et de formation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Défense France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants