2 min de lecture Consommation

Label bio : ce qui est susceptible de changer

Le label bio pourrait bientôt faire peau neuve, selon les préconisations du Conseil économique et environnemental (CESE) parues mardi 19 juin.

Les labels garantissant la qualité des produits pourraient être revus, selon un rapport du Conseil économique social et environnemental
Les labels garantissant la qualité des produits pourraient être revus, selon un rapport du Conseil économique social et environnemental Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Kathleen Franck
et AFP

Le Conseil économique et environnemental (CESE) veut lancer une nouvelle campagne d'étiquetage des produits issus de l'agriculture biologique. Il a édité un rapport, mardi 19 juin, proposant un total de 18 propositions pour améliorer les cinq signes officiels déjà existants, qui garantissent la production et la provenance des aliments. 

Ils comprennent le label AOC ou AOP (Appellation d'origine contrôlée/protégée), IGP (indication géographique protégée), Label Rouge, AB (Agriculture biologique) et le label STG (spécialité traditionnelle garantie).


La France comptabilise 1.100 produits sous signe de qualité, dont leur chiffre d'affaire s'élève à 30 milliards d'euros (soit un tiers de la production agricole totale). La réforme de l'étiquetage a donc été lancée pour répondre à la demande de qualité des consommateurs, qui souhaitent une traçabilité plus contrôlée des produits. 

>
Pesticides : Michel Cymes fait le tri dans les fruits et les légumes non bio Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :

Le bio non européen sous contrôle

Juridiquement, l'attribution de ce label deviendrait plus restreinte. Le rapport du CESE préconise que le futur système européen de labellisation, en cours de réforme, "ne soit pas basé sur des équivalences entre pays, mais sur l'application d'un principe de conformité" assorti de contrôles.

À lire aussi
Un cadeau de Noël (illustration). consommation
Cadeaux de Noël : attention aux frais de douane sur internet

En France, les acheteurs consomment "pour 8,7 milliards de produits bio par an", alors que les producteurs français "ne produisent que pour 4 milliards d'euros", selon le co-rapporteur Dominique Marnier, contacté par l'AFP. Beaucoup de produits importés nécessiteraient donc davantage de précisions sur les conditions d'attribution de leur label

Le label AB deviendrait plus restrictif

Ce label historique français qui désigne l'agriculture biologique devrait évoluer pour distinguer celle qui est locale et équitable. Ce label, qui copie le label européen en terme d'attribution, pourrait donc prendre en compte les conditions de commercialisation équitables pour les producteurs. 

Actuellement, "AB" garantit un mode de production respectueux de l'environnement et du bien être animal. Les règles qui s'appliquent au mode de production biologique sont les mêmes dans toute l'Europe. Ce label est fondé sur la non-utilisation des produits chimiques de synthèse et des OGM (organismes génétiquement modifiés).

Le label européen du bio resterait présent

Il est obligatoire sur les produits pré-emballés depuis 2012. Une feuille verte représente ce logo européen, aussi appelé "eurofeuille".

Il est actuellement appliqué sur les produits contenant "100% d'ingrédients issus du mode de production biologique ou au moins 95%" pour les produits transformés, sur les produits "conformes aux règles du système officiel de contrôle et certification" ainsi que sur ceux portant "le nom du producteur, du préparateur ou du distributeur" avec un "numéro d'agrément de l'organisme de certification", comme l'indique l'Agence Française pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique. 

Obligatoire sur les produits alimentaires pré-emballés dans l'UE, il est cependant facultatif sur les produits étrangers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Santé Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants