1 min de lecture Consommation

La viande bio résiste à la baisse de la consommation générale

Les abattages bio ont augmenté en 2013 alors que les Français mangent moins de viandes conventionnelles. Une réussite pour les professionnels du secteur.

De la viande de porc (illustration)
De la viande de porc (illustration) Crédit : PETER PARKS / AFP
Romain Renner
Romain Renner
et AFP

La viande bio se porte bien et les volumes d'abattage ont résisté, en 2013. Selon les professionnels du secteur, ils seraient en hausse de 2%, malgré un contexte de baisse généralisée de la consommation de viande. L'an passé, les abattages ont dépassé les 25.000 tonnes, selon les données publiées mercredi 30 juillet par Interbev, l'interprofession du bétail et des viandes.

Les abattages de porcs ont même augmenté de 5% et si ceux de veaux et d'ovins ont diminué de 2%, les professionnels se félicitent de ces résultats "dans un contexte difficile de diminution des abattages et de la consommation de viandes conventionnelles".

Entre 2005 et 2013, la production de viandes bio mesurée en abattages a augmenté de plus de 150%. Par contraste, en 2013 les abattages de viande bovine  conventionnelle ont baissé de 6% en moyenne (et même 11% chez le plus puissant opérateur du secteur, Bigard, 43% des abattages en France), accompagnant le recul régulier de la consommation depuis une dizaine d'années (dont -2,5% en 2013). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Bio Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants