1 min de lecture SNCF

La SNCF lance ses ventes pour l'été, tarifs en hausse vers l'Ouest

La SNCF, qui lance ses ventes estivales mercredi et en profite pour réorganiser son offre, a annoncé une hausse des tarifs pour les trajets vers l'ouest de la France.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
La SNCF lance ses ventes pour l'été, tarifs en hausse vers l'Ouest Crédit Image : AFP / LOIC VENANCE | Crédit Média : Éric Vagnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier et Claire Gaveau

La grande vitesse a un prix. Et les voyageurs vont s'en rendre compte prochainement alors que la SNCF a publié un communiqué pour lancer officiellement ses ventes estivales. En trame de fond ? L'ouverture de deux nouvelles lignes à grande vitesse vers l'ouest de la France. Les lignes TGV iront à partir de cet été jusqu'à Rennes, reliée à Paris en 1h25 de trajet au lieu de 2h04, et Bordeaux, mise à 2h04 de la capitale au lieu de 3h14.

Pour connaître le montant de la facture, il faut aller la chercher tout au bout du communiqué de cinq pages publié discrètement ce lundi 13 mars par la SNCF. Et encore ce n'est pas très détaillé. Cela tient en 4 lignes. Il faudra payer 10 euro de plus par trajet à partir du 2 juillet pour faire Bordeaux-Paris, ce qui fera donc 20 euro à débourser en plus pour un aller-retour. C'est loin d'être négligeable dans un budget, d'autant plus que la SNCF précise que ce n'est qu'une moyenne. Concrètement, sur certains trajets, la hausse sera donc supérieure à 10 euros sans pourtant savoir à combien elle pourrait s'élever. 

Pour le TGV Bretagne, qui ouvrira également en juillet, l'augmentation est davantage limitée. Pour voyager entre Paris et Rennes, il faudra donc débourser 6 euros de plus en moyenne. Pour mémoire, l'an dernier la mise en service de la ligne à grande vitesse Paris-Strasbourg à 320 km/h de bout en bout n'avait donné lieu qu'à une augmentation uniforme de 3 euro par billet.

Avec ces deux nouvelles lignes, la SNCF espère convaincre près de "4 millions de voyageurs supplémentaires" d'ici 2019 : 2,4 millions sur l'axe Paris-Bordeaux et 1,6 million sur Paris-Rennes. Avec les nouvelles LGV, il y aura 33,5 allers-retours quotidiens entre l’Île-de-France et Bordeaux - dont 18,5 directs - et 29,5 vers Rennes - dont 12,5 directs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Société Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants