2 min de lecture Social

La prime d'activité est-elle victime de son succès ?

REPLAY / ÉDITO - Avec 2,16 millions de bénéficiaires fin février, le nouveau dispositif d'aide aux travailleurs à revenus modestes dépasse ses objectifs. Pourra-t-on la financer ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
La prime d'activité est-elle victime de son succès ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Ce jeudi 31 mars, c'est le dernier jour pour tous ceux qui sont éligibles au versement de la prime d'activité avec effet rétroactif. Plus de 2,1 millions de personnes en ont bénéficié fin février. Ce succès s'explique par la mise en oeuvre d'une formule qui est cohérente qui conjugue simplicité, lisibilité et ciblage. La prime d'activité est simple : on peut la demander de façon entièrement dématérialisée. Fini le labyrinthe bureaucratique et les interprétations à pas variable de chaque bureau de l'Administration. Elle est aussi lisible : les caisses d'allocations familiales en font la promotion et le gouvernement conduit une campagne d'information intelligible sur cette aide qui regroupe habilement l'ex-RSA activité et la feu prime pour l'emploi.

Enfin en se concentrant sur les salaires proches du Smic, la prime d'activité cible une nouvelle population : les travailleurs modestes, et non plus les plus démunis. Le revenu moyen de ces allocataires est aujourd'hui de 1.040 euros.

Nos finances permettent-elles de financer ce dispositif ? C'est un question ouverte. En trois mois, le nombre de bénéficiaires est déjà supérieur à la prévision totale de 2016. Les rythme des inscriptions dépasse toutes les prévisions. 14% des bénéficiaires ne touchaient auparavant aucune allocation, et notamment les jeunes de 18 à 24 ans (323.000 inscrits). Ce courant ne peut que grossir. Les travailleurs modestes et les salariés à temps partiel oubliés par les anciens systèmes d'aide vont entrer dans ce système au fil de la diffusion de l'information.

À lire aussi
Pascal Pavageau, leader de Force ouvrière syndicats
FO : "On a déjà vu un patron de syndicat se faire débarquer", dit Alba Ventura

Budget insuffisant

Si socialement c'est une bonne chose, financièrement le dossier n'est pas bouclé. Le budget voté pour la prime en 2016 est de 4 milliards d'euros. Si on comptabilise le nombre de bénéficiaires potentiels - il y a plus de 4 millions de personnes en France qui sont éligibles -, le budget prévu ne pourra y faire face. La seule piste pour équilibrer ce mécanisme serait une forte diminution des ayant-droits, ce qui signifie une relance dynamique de la conjoncture et de l'emploi. Mais là il n'y a pas de mystère : on tourne toujours autour de ces deux questions fondamentales.

Y a-t-il là des risques d'effets pervers ? Sur le papier, cette prime d'activité conforte les revenus de personnes qui travaillent et qui se décarcassent. Mais sur le terrain, il peut y avoir des employeurs indélicats qui souhaiteraient profiter d'un effet d'aubaine et conserver du personnel à temps partiel plutôt qu'à temps complet, en faisant jouer à cette prime un rôle le complément de salaire. Mais cela ne peut être que marginal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Pauvreté Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782617871
La prime d'activité est-elle victime de son succès ?
La prime d'activité est-elle victime de son succès ?
REPLAY / ÉDITO - Avec 2,16 millions de bénéficiaires fin février, le nouveau dispositif d'aide aux travailleurs à revenus modestes dépasse ses objectifs. Pourra-t-on la financer ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/la-prime-d-activite-est-elle-victime-de-son-succes-7782617871
2016-03-31 08:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/n82eLIuKXflwgUEstiTWMg/330v220-2/online/image/2016/0331/7782618146_la-prime-d-activite-depasse-deja-ses-objectifs.jpg