1 min de lecture La Poste

La Poste pourrait faire passer l'examen du code de la route dès janvier 2016

Dès l'année prochaine, les postiers pourraient faire passer l'examen du code de la route. L'entreprise souhaite ainsi réaliser 14,7 millions d'euros de chiffre d'affaires par an grâce à cette nouvelle activité, selon "Le Monde".

Des employés de la Poste à St-Étienne avec des nouveaux véhicules électriques, le 5 octobre 2010 (illustration)
Des employés de la Poste à St-Étienne avec des nouveaux véhicules électriques, le 5 octobre 2010 (illustration) Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La Poste pourrait voir ses services s'élargir. Dès janvier 2016, les postiers pourraient faire passer le code de la route. Selon des documents révélés par Le Monde, l'entreprise souhaite réaliser 14,7 millions d'euros de chiffre d'affaires par an grâce à cette nouvelle activité. Objectif : obtenir 35% de parts de marché

Cela pourrait concerner environ 1,4 million de candidats qui passent l'examen chaque année. La Poste souhaite ainsi diversifier ses activités afin de compenser "la chute violente du courrier (-6% par an), rappelle le journal. "Actuellement de 98 jours, le délai moyen avant d'être présenté à l'examen devra passer à 45 jours, conformément aux préconisations d'une directive européenne", note Le Figaro.

Concrètement, du temps devrait être libéré aux inspecteurs du permis, en externalisant l'examen du code de la route. Ils pourront ainsi se consacrer d'avantage à l'épreuve pratique. La Poste devrait fixer le prix du passage du code à 30 euros, contre 40 euros actuellement, sans les frais de formation à l'examen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La Poste Code de la route Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants