2 min de lecture Info

Valls annonce une prime d'activité pour 4 à 5 millions d'actifs

Le Premier ministre Manuel Valls a présenté mardi sa feuille de route pour les deux prochaines années du plan quinquennal de lutte contre la pauvreté. Une nouvelle prime d'activité va se substituer au RSA activité et à la prime pour l'emploi.

Manuel Valls le 27 janvier à l'Assemblée nationale.
Manuel Valls le 27 janvier à l'Assemblée nationale. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La simplification des aides versées aux travailleurs pauvres sera effective dès l'année prochaine. La nouvelle prime d'activité, qui va se substituer au RSA activité et à la Prime pour l'emploi, bénéficiera aux personnes gagnant jusqu'à 1.400 euros a annoncé ce mardi 3 mars Manuel Valls.

Selon le Premier ministre, "entre 4 et 5 millions d'actifs seront éligibles à cette nouvelle prime d'activité, dont 700.000 à un million de jeunes". La prime d'activité qui sera mise en place le 1er janvier 2016, "sera versée tous les mois" et "son montant sera fixé pour trois mois", a précisé Manuel Valls, qui présentait la nouvelle feuille de route du Plan pauvreté.

Le budget affecté à cette prime d'activité s'élèvera à "4 milliards d'euros", a dit le chef du gouvernement. "Cette prime d'activité, c'est un dispositif simple, qui représentera pour ses bénéficiaires un gain systématique au moment de la reprise ou de l'augmentation d'activité, dès les premiers euros et jusqu'à 1,2 SMIC, soit 1.400 euros", a-t-il ajouté.

Un double effet attendu

Manuel Valls compte sur un "effet double" : "Ce sera, d'une part, un coup de pouce pour le pouvoir d'achat des travailleurs aux revenus modestes, pour le pouvoir d'achat aussi de ceux qui reprennent une activité ; ce sera, également, un dispositif incitatif, un dispositif qui encourage et accompagne la reprise d'activité."

Le Premier ministre a expliqué que la prime prendrait en compte les ressources et la situation des foyers.
"Elle pourra atteindre par exemple 130 euros mensuels pour un célibataire travaillant à temps plein au SMIC, 220 euros pour une mère isolée avec un enfant qui travaille à tiers temps, et 230 euros pour un couple avec deux enfants dont un parent est à plein temps au SMIC et l'autre à mi-temps." Il a assuré que "certains sujets restent ouverts à la discussion", par exemple la question de savoir si les apprentis ou les étudiants pourraient en bénéficier au titre des jeunes actifs.

La CGT dénonce "une répartition de la misère"

À lire aussi
Un train Ouigo à Paris Gare de Lyon (illustration) transports
SNCF : Édouard Philippe dénonce "une grève sauvage"

Invité de RTL, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a dénoncé "une répartition de la misère". "Le problème, c'est qu'on annonce une somme qui n'évolue pas", a-t-il estimé. "On va prendre aux moins pauvres pour donner aux plus pauvres. C'est donc une répartition de la misère. On prend la même somme et on la répartit autrement", a regretté le successeur de Thierry Lepaon. FO de son côté a mis en garde contre "le principe d'institutionnaliser un complément salarial" qui risque "d'encourager, en la subventionnant, la pauvreté salariale". 

>
Prime d'activité : Philippe Martinez dénonce "une répartition de la misère" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants