2 min de lecture Croissance

La loi Macron devrait rapporter 0,3% de PIB supplémentaire sur cinq ans

L'OCDE estime dans un rapport que les mesures de la loi Macron permettront d'atteindre jusqu'à 0,4% de PIB supplémentaire sur dix ans.

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, le 15 septembre 2015
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, le 15 septembre 2015 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les mesures votées dans le cadre de la loi Macron portent-elles déjà leurs fruits ? Selon Emmanuel Macron, cité dans les colonnes du Dauphiné Libéré, l'ouverture du marché des transports aux autocars aurait permis de créer "700 emplois". Le ministre de l'Économie, très critiqué pourses déclarations sur les 35 heures et le statut des fonctionnaires, explique que "75 villes françaises sont desservies (…) et 250.000 passagers transportés".

Plus généralement, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estime, dans un rapport, que l'impact des lois Macron pourrait engendrer une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de la France de "0,3% à un horizon de cinq ans et de 0,4% à un horizon de 10 ans". "La mise en œuvre de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économique va dans la bonne direction pour dynamiser l'économie française", ajoute le rapport. Avec un PIB de 2.133 milliards d'euros en 2014, "cela représente quand même 8,5 milliards d'activité économique en plus", explique l'Huffington Post.

Une réforme ambitieuse du marché du travail

Ce rapport a été commandé par le ministère de l'Économie. Le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria a remis une note à Emmanuel Macron et précise avoir "soutenu depuis le début ce projet". Cette étude a été établie avec l'évaluation de cinq groupes de mesures de la loi Macron : la réforme des professions réglementées, l'ouverture des commerces le dimanche et en soirée, la facilitation des dessertes par autocars, la simplification des plans de sauvegarde de l'emploi et l'amélioration des procédures de permis de conduire.

À lire aussi
Un boulanger sort son pain du four (illustration) vacances
Vacances d’été : pourquoi des Français préfèrent rester travailler

Le rapport, enthousiaste sur les effets de la loi Macron, précise qu'au total, l'ensemble des réformes d'entreprises depuis 2012, "si elles sont efficacement mises en œuvre", devrait représenter "une augmentation du PIB de 1,6% à un horizon de 5 ans et de 3,7% à un horizon de 10 ans", tout en ajoutant que "cette augmentation de la croissance se ferait en partie à travers une hausse de l'emploi.

L'OCDE explique que "les outils disponibles ne sont pas en mesure de quantifier l'impact sur le PIB" des autres mesures contenues dans la loi Macron mais juge néanmoins qu'elles "vont aussi dans le bons sens" et font, au regard de leur application dans d'autres pays, preuve d'une "efficacité potentielle". La réussite de la loi Macron est liée à "une réforme ambitieuse du marché du travail" et à une "réduction soutenue de la part des dépenses publiques dans le PIB à moyen terme".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Croissance Loi Macron PIB
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779799351
La loi Macron devrait rapporter 0,3% de PIB supplémentaire sur cinq ans
La loi Macron devrait rapporter 0,3% de PIB supplémentaire sur cinq ans
L'OCDE estime dans un rapport que les mesures de la loi Macron permettront d'atteindre jusqu'à 0,4% de PIB supplémentaire sur dix ans.
https://www.rtl.fr/actu/conso/la-loi-macron-devrait-rapporter-0-3-de-pib-supplementaire-sur-cinq-ans-7779799351
2015-09-21 12:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VU8zQ2cxvWndSKlnkgpf_w/330v220-2/online/image/2015/0921/7779799443_emmanuel-macron-ministre-de-l-economie-le-15-septembre-2015.jpg