2 min de lecture Commerce

La France ne sera bientôt plus le premier partenaire commercial de l'Allemagne

REPLAY / ÉDITO - Notre pays est parti pour céder aux États-Unis sa place de premier partenaire commercial de l'Allemagne. Un première depuis vingt-cinq ans.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
La France ne sera bientôt plus le premier partenaire commercial de l'Allemagne Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

C'est un bouleversement majeur et silencieux. Pour la première fois depuis vingt-cinq ans, la France est en passe de perdre sa place de premier partenaire commercial de l'Allemagne, au profit non pas d'un autre pays européen mais des États-Unis ! Sur les neuf premiers mois de l'année 2015, c'est déjà le cas, et cela devrait se confirmer pour les chiffres de l'année entière. Cela veut dire que le centre de gravité économique de l'Allemagne se déplace vers l'Atlantique.

La raison principale, c'est que le marché américain est en pleine forme, grâce à une croissance économique de 2 à 3% par an. L'Allemagne en profite bien mieux que nous, parce que la gamme de ses produits est meilleure, en particulier dans ses secteurs d'excellence traditionnels (la voiture et les machines-outils). De plus, l'euro est aujourd'hui faible, à 1,10 dollar, au plus bas depuis treize ans. Cela lui permet d'afficher des prix en dollar 25% plus faibles qu'en 2008, par exemple. Quand on a à la fois de bon produits, vendus pas chers, sur un marché en forte hausse, les chiffres de vente grimpent. C’est exactement ce qui se passe entre l’Allemagne et  les États-Unis.

La divergence franco-allemande à l'oeuvre

Pendant ce temps-là, le commerce entre la France et l'Allemagne ne progresse pas vraiment. C’est à l'image de l'économie française. C'est l'autre raison de ce changement : la France est engluée dans la croissance zéro depuis la mi 2011, c’est-à-dire plus de quatre ans. L’emploi stagne ; les revenus, également. Les importations en provenance de l’Allemagne ne sont pas très dynamiques, contrairement à celles qui sont en provenance de l’Amérique.

Pour nous, l’Allemagne reste un partenaire important. Là est le paradoxe. Nous ne sommes plus le premier partenaire commercial de notre voisin, mais il reste de loin la première destination de nos exportations. Cet écart signe la divergence franco-allemande à l’œuvre depuis le début de la crise, il y a sept ans. L’Allemagne, très compétitive, se tourne vers les marchés extérieurs, et accumule des excédents considérables (200 milliards d’euros chaque année). Elle vend à l’étranger bien plus qu’elle n’achète en dehors de ses frontières, alors que la France est centrée sur la zone euro et enregistre un déficit de plusieurs dizaines de milliards.

Conséquences néfastes

À lire aussi
Le ticket de caisse papier va-t-il bientôt disparaître au profit de sa version dématérialisée ? Connecté
Clean Bill, l'application qui supprime les tickets de caisse

L’Allemagne est centrée sur la compétitivité de ses entreprises, alors que nous sommes centrés sur la consommation des ménages et la redistribution via l’État-providence. Ce sont deux modèles économiques différents, que l’union monétaire a a encore éloignés l’un de l’autre.

Cela peut entraîner de nouvelles disputes dans la gestion de la monnaie unique, car nous n’avons pas les mêmes intérêts. La France aurait intérêt à dévaluer encore l’euro face au dollar, alors que l’Allemagne sur-compétitive n’en n’a pas besoin. Cela peut aussi générer des différences dans la politique commerciale. Vous savez qu’il se prépare un grand traité de libre-échange transatlantique entre l’Europe et les États-Unis, le TAFTA. L’intérêt économique de ce traité contestable est bien plus important aujourd'hui pour Berlin que pour Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce France États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants