5 min de lecture Maison jardin cuisine détente

La critique de "À vif" avec Bradley Cooper dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - La critique du film sur la cuisine "À vif", chiner un poêle, des portes invisibles et arracher ses Dalhia dans "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du samedi 7 novembre

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
La critique de "À vif" avec Bradley Cooper dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante Crédit Image : Capture bande-annonce "Burnt" | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Brocante : chiner des poêles

L’Eco Musée d’Alsace expose plein de poêles en faïence dans les magnifiques maisons d’antan reconstituées. Certains étaient ornés de magnifiques catelles. Ce sont les carreaux de faïence qui habillent les poêle et nous donnent une indication sur l’ancienneté du poêle. Grosso modo, si les catelles sont épaisses, aux bords irréguliers et blanches : le poêle est ancien.
Aujourd’hui, il n’est pas rare de tomber sur un de ces poêles dans les brocantes. À l’achat, ces petits poêles ne valent pas grand-chose, moins de 100 euros pour la plupart. Mais leur état n’est pas garanti. La première chose à vérifier c’est qu’il n’y ait pas eu de restauration au ciment. Là, il vaut mieux laisser tomber ou alors c’est juste pour son aspect esthétique. En effet, un poêle pour fonctionner correctement et sans danger doit être strictement étanche.

On peut le faire restaurer en fonction de son état. Il n’y a que 5 ou 6 Maîtres Poêliers en France. Ces artisans du patrimoine refont à neuf vos poêles, avec les mêmes performances qu’un modèle à bois moderne, mais c’est assez cher. Une restauration, c’est à partir de 3000 euros, livraison et installation comprise. 
Eco-Musée d’Alsace. 
Chemin Grosswald, 68190 Ugersheim. Tel: 03 89 74 44 74 

Cuisine : la critique du film "À vif"

Vous avez vu les affiches partout, dans le métro, sur les bus : cette belle gueule d’acteur hollywoodien qui s’appelle Bradley Cooper, dieu qu’il est énervant à force d’être aussi sexy ! C’est donc lui la tête d’affiche de ce film qui vient de sortir et qui s’appelle À vif. L’histoire, c’est celle d’un chef qui a été génial mais ravagé par ses démons, la drogue et l’alcool. Il a tout perdu : du coup, pour se punir et se désintoxiquer, il s’exile à la Nouvelle Orléans et entreprend d’ouvrir 1 million d’huîtres, il note tout ça soigneusement dans son petit carnet. Et puis quand il est arrivé au million, il repart à Londres et dit à qui veut l’entendre : je vais avoir 3 étoiles, ouvrir le meilleur restaurant du monde. 
Notre chef, qui s’appelle Adam Jones, doit encore plein de sous aux trafiquants de drogue, il a une sale réputation de bad boy (avec blouson en cuir et lunettes noires, ça va sans dire) et personne n’a vraiment envie de miser un kopeck sur lui. D’autant que c’est, en cuisine, une brute épaisse qui n’hésite pas à rudoyer ses collègues cuisiniers et à leur lancer des assiettes en pleine tête — on comprend mieux ces images un peu navrantes quand on sait que le chef Gordon Ramsay a été l’un des conseillers du film… Pour pimenter le tout, il y a évidemment une histoire d’amour avec sa sous-chef, jouée par Sienna Miller, sur le mode "je t’aime moi non plus". Bref, tout ça est à la fois mièvre et prévisible, mais surtout, sur le plan de la cuisine, totalement fade.
Les images de plats sont superbes, bien léchées, il y a évidemment le ballet des cuisiniers qui peut être sympa à voir, avec toute l’énergie d’un service, si tant est qu’on n’ait pas déjà vu ça à la télé ou ailleurs, mais sur le fond, c’est tarte à souhait, avec des répliques comme : "Je t’ai ramené cette machine à cuire sous vide, grâce à elle tu vas retrouver tes étoiles" (je caricature à peine), ou encore l’ennemi juré de Bradley Cooper, un autre chef joué par un acteur australien qui porte le col bleu blanc rouge des Meilleurs Ouvriers de France mais parle évidemment anglais, tout ça n’est ni très pro, ni très cohérent…

À lire aussi
les papiers-peints déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Jardin : faut-il arracher ses Dahlia ?

Faut-il déjà arracher les Dahlia pour les mettre à l’abri ? Quand on n’a pas beaucoup de temps pour jardiner et qu’on a enfin un moment de disponible, oui, on les arrache dès maintenant. Bon, c’est un peu dommage parce que les Dahlia sont souvent encore en fleurs. Mais mieux vaut le faire trop tôt que trop tard. En revanche, si on est libre de son emploi du temps, ça ne sert à rien de se presser. Tant qu’il y a des fleurs, on en profite. On peut attendre le dernier moment, juste après le premier gel qui a massacré le feuillage et les fleurs.
Pas obligé de se presser donc, du moins si vos Dahlia sont déjà tous étiquetés. Mais, attention, s’ils ne le sont pas, là, il faut se dépêcher de les étiqueter, tant qu’on voit les fleurs ! Après le gel, on ne sait plus qui fleurit rouge, qui fleurit blanc, qui est grand ou qui est petit. Au printemps, c’est le souk quand on les replante.
Je vous recommande les étiquettes qui ont un fil métallique à une extrémité. On les attache autour d’une tige solide à 5cm du sol.

Pour sortir de terre ses Dahlia sans les abîmer, on coupe d'abord les tiges à une quinzaine de centimètre du sol. Puis, on prend une bêche à dents que l'on la plante devant la touffe. Pas trop près, une souche de Dahlia, c’est parfois gros comme un plat à tarte. Une fois plantée, on l’incline vers l’arrière. Allez doucement, ça soulève la souche et ça la sort de terre.

Maison : des portes invisibles

Pour gagner de place dans nos maisons, il existe une véritable solution. C’est un système qui rend les portes invisibles, et qui autorise une modularité dans nos pièces. Imaginons, dans le salon, vous avez un bureau dans un recoin et vous souhaitez le cloisonner. Avec ce nouveau système, lorsque les portes seront fermées, vous aurez l’impression d’être face à un mur derrière lequel se cache le bureau, une fois les portes ouvertes, elles viendront se coller sur chacun des côtés du mur, on ne les verra pas non plus. Autour d’une porte, normalement, il y a un bâti. La bonne idée, c’est que cette porte va du sol au plafond, pas de bâti, pas de délimitation,  elle se fond complètement dans le mur. Elle disparaît qu’elle soit ouverte ou fermée.

Quel est le système ? Un rail métallique et un système de pivot qu’on ne voit absolument pas. La porte pivote sur son axe, pas de besoin de biscoteaux, on la pousse légèrement et elle pivote tranquillement, sans bruit, ça fait juste un peu de vent c’est le système coussin d’air qui la rend très maniable quelle que soit son poids. L’idée c’est de cloisonner des pièces, tout en pouvant les garder ouvertes.

Les poignées sont discrètes et intégrées. Ce système d’aménagement qui s’appelle Elezio et coûte à partir de 900 euros. La seule contrainte est de passer par un architecte ou un décorateur d’intérieur car il y a pas mal de calculs à prévoir. Ces portes existent en bois, en médium le plus souvent mais aussi en alu, en verre, en marbre.

Et pour les Parisiens, un festival demain : Andy dis moi, le festival du mariage alternatif. Entre 9 heures et 19heures, une journée sympa avec des ateliers Do It Yourself pour préparer soi-même cette fête. C’est au Paris Bastille design center. 10 euros l’entrée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780400251
La critique de "À vif" avec Bradley Cooper dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
La critique de "À vif" avec Bradley Cooper dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
REPLAY - La critique du film sur la cuisine "À vif", chiner un poêle, des portes invisibles et arracher ses Dalhia dans "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du samedi 7 novembre
https://www.rtl.fr/actu/conso/la-critique-de-vif-avec-bradley-cooper-dans-maison-jardin-cuisine-brocante-7780400251
2015-11-07 13:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tKoIXrw7isQ_BKUKr7xIUw/330v220-2/online/image/2015/1030/7780307843_bradley-cooper-dans-vif.JPG