2 min de lecture Banque

La BNP Paribas va facturer des frais de tenue de compte à ses clients

À partir du 1er janvier 2016, le premier groupe bancaire français fera payer 2,50 euros par mois à ses clients.

Des bureaux de la BNP Paribas. (illustration)
Des bureaux de la BNP Paribas. (illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marine Cluet Journaliste

À partir du 1er janvier 2016, les quelque 6,9 millions de clients de BNP Paribas devront débourser 30 euros de plus par an. Dès l'année prochaine, le premier groupe bancaire français prélèvera pour la première fois 2,50 euros de frais de tenue de compte chaque mois à ses clients informe ce dimanche 8 novembre Le Parisien. 

Les usagers ayant accepté de recevoir leurs relevés uniquement sur Internet ne seront facturé que de 2 euros tandis que les moins de 26 ans, "tout comme les clients d'Esprit libre", seront exemptés. Soit un quart des clients précise l'établissement. L'information n'est en réalité pas nouvelle. Le 12 octobre dernier, le site spécialisé cbanque.com dévoilait la nouvelle grille tarifaire de la banque. 

Des services payants dans 70% des banques

Dans un courrier adressé à ses clients, la BNP Paribas explique que ces frais de tenue de compte "comprennent principalement la comptabilisation de vos paiements et encaissements, la surveillance quotidienne de votre compte, la sécurisation de vos opérations et la protection de vos données personnelles". La faute à "un environnement législatif de plus en plus exigeant et des moyens déployés pour lutter contre la fraude" qui augmentent constamment le coût de ces prestations jusqu'ici gratuites, précise la direction. 

C'est loin d'être le seul groupe à facturer ce genre de prestations : plus de 70% des banques font déjà payer ces services, pour une somme annuelle de 23 euros, expliquait en mai Challenges, rappelle FranceTv info, contre 32% en 2010. La Société Générale compte par ailleurs également s'y mettre en prélevant deux euros par mois à ses clients à partir de 2016. 
Une telle nouvelle n'a pas manqué de faire réagir l'Association française des usagers des banques (Afub). Interrogé par Le Parisien, le porte-parole de l'association explique que "les dépôts sont une source de revenus pour les banques. Elles utilisent cet argent pour financer leurs crédits immobiliers". Il précise par ailleurs que les clients ont deux mois pour contester ces hausses de tarifs auprès de la BNP-Paribas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banque Frais bancaires BNP Paribas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants