1 min de lecture Banque

La Banque postale lance un service en ligne à destination des jeunes

La Banque postale lancera au mois de juillet "Ma French Bank", un service à 2 euros par mois entièrement géré par internet et smartphone et destiné à la population des 18-35 ans.

Banque Postale, le 10 septembre 2014, à Carquefou. (archives)
Banque Postale, le 10 septembre 2014, à Carquefou. (archives) Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

Elle cherche à attirer les 18-35 ans. La Banque Postale a dévoilé, le mardi 14 mai, les contours de sa banque mobile "Ma French Bank". Elle sera proposée au grand public à partir du 22 juillet, face à une concurrence importante de services en ligne.

La formule reprend "les standards attendus des néobanques", a reconnu Alice Holzman, directrice générale de la nouvelle banque en ligne. Pour un tarif de deux euros par mois, le client disposera d'un compte sans découvert et d'une carte Visa avec des retraits sans frais, du paiement sans contact ApplePay et de service de virements par SMS.

"Le marché est loin d'être saturé, il reste de la place pour un nouvel acteur", estime-t-elle. "Ma French Bank" proposera, d'après elle, des services différents de la concurrence, comme la possibilité d'organiser des "cagnottes" avec ses proches et l'accès à la plateforme de financement participatif du groupe, KissKissBankBank, intégrée à l'application.

Attirer une clientèle jeune

Avec ce service, la Banque postale espère attirer la population des 18-35 ans, extrêmement connectée et qui lui fait cruellement défaut. La gestion du compte se fera ainsi entièrement en ligne ou via téléphone.

À lire aussi
Le service de location de voiture Europcar (illustration) coronavirus
Coronavirus : Europcar, le premier sauvetage de la crise

"On vise plus d'un million de clients d'ici cinq ans pour Ma French Bank", précise Rémy Weber, président du directoire de la Banque postale, objectif à atteindre pour dépasser le seuil de rentabilité.

Mais le défi reste de taille étant donné l'avance prise par ses concurrentes : Société Générale, avec Boursorama (1,8 million d'usagers), Crédit Mutuel Arkea avec Fortuneo, ou BNP Paribas, avec HelloBank. S'y ajoutent Orange Bank et des start-ups étrangères. Malgré un essor fulgurant en termes de comptes, très peu sont rentables pour l'heure à cause des tarifs extrêmement bas qu'elles proposent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banque Jeunes Mobile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants