1 min de lecture Économie

La banque américaine Goldman Sachs accusée de fraude

La banque Goldman Sachs a été accusée de fraude vendredi par l'autorité des marchés financiers américains, qui lui reproche d'avoir trompé les investisseurs lors de la commercialisation d'un produit financier complexe lié à des crédits immobiliers "subprime". Cette plainte au civil est la plus grosse affaire depuis des années contre Goldman Sachs, critiquée pour ses pratiques en affaires et en matière de rémunération après être sortie de la crise comme la banque la plus influente de Wall Street. L'affaire marque aussi un développement spectaculaire des efforts des autorités de régulation visant à déterminer les responsabilités des personnes et des entreprises ayant joué un rôle dans la crise financière.

Goldman a qualifié les poursuites de "totalement infondées" et a dit vouloir les contester avec la dernière énergie.
   
L'action Goldman Sachs a fini en baisse de près de 13% à 160,70 dollars à la Bourse de New York, faisant chuter dans son sillage Wall Street et les places financières européennes.
   
Selon la plainte de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse américaine, Paulson & Co, un important gestionnaire de "hedge funds" (fonds spéculatifs) dirigé par le milliardaire John Paulson, a collaboré avec Goldman Sachs pour créer un véhicule dénommé Abacus émettant des CDO ("collateralized debt obligations"), des titres issus de la titrisation de crédits immobiliers résidentiels, tout en misant sur la baisse de la valeur de cet instrument.

Lire la suite
Économie Bourse Banques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants