2 min de lecture Chine

Bruxelles veut lourdement taxer les panneaux solaires chinois

L'Union européenne a proposé mercredi l'adoption d'une mesure de protectionnisme inédite. Une taxe à l'importation pourrait touchée les panneaux solaires chinois dans les prochains mois.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Commission européenne se lance dans un bras de fer dont l'issue est très incertaine. Les États membres de l'Union européenne ont fait la demande explicite de taxer les importations de panneaux solaires chinois, au risque d'envenimer les relations commerciales entre deux des trois géants de l'économie mondiale. Pour les fabricants européens du secteur, les pratiques commerciales chinoises sont "déloyales".

L'exécutif bruxellois a proposé aux États d'approuver le 5 juin prochain, une taxation provisoire de 47% en moyenne sur les panneaux solaires importés de Chine, afin de protéger les firmes européennes du secteur, menacées de disparition. "La proposition est une réaction d'urgence face à une situation d'urgence", a expliqué une source proche du dossier.

Les Etats auront le dernier mot

En 2011, la Chine a exporté en Europe pour 21 milliards d'euros de panneaux solaires et de composants. Les fabricants européens de panneaux solaires accusent Pékin de pratiques commerciales déloyales et la Commission européenne a ouvert une enquête qui doit se terminer en décembre.

À lire aussi
Un rayon charcuterie au supermarché (illustration) Alimentation
Pourquoi la charcuterie et la viande de porc coûtent plus cher ?

A ce moment-là, la commission antidumping décidera s'il y a lieu d'appliquer définitivement des taxes sur les importations chinoises. Ce sont les États qui auront le dernier mot sur cette question. Certains d'entre eux craignent cependant que la Chine ne menace l'UE de rétorsions commerciales.

Des droits de douane provisoires

Légalement, la décision finale doit intervenir dans les 15 mois suivant l'ouverture de l'enquête, soit, dans ce cas précis, avant le 28 mai 2014. Mais "il y a un réel risque que certaines compagnies européennes aient disparu avant cette date et c'est pour cette raison que la Commission a présenté sa proposition de droits de douane provisoires", a expliqué cette même source.

Plusieurs firmes allemandes (Q-Cells et Solarhybrid) et françaises (Solar France, Evasol) ont déjà fermé et licencié leur personnel ou ont été reprises comme la française Photowatts par EDF. Or, le solaire est présenté comme étant un des piliers de l'industrie verte créatrice d'emplois dans l'UE.

Il est très difficile de négocier avec les Chinois. Ils ont du mal à respecter les législations de leurs partenaires et avec eux, tout devient politique.

Un négociateur européen
Partager la citation

La Commission européenne s'est refusée à tout commentaire mercredi. "La décision sera prise le 5 juin au plus tard", a simplement déclaré John Clancy, porte-parole du commissaire chargé du Commerce extérieur, Karel De Gucht. "Il est très difficile de négocier avec les Chinois. Ils ont du mal à respecter les législations de leurs partenaires et avec eux, tout devient politique", a cependant confié un négociateur européen sous couvert de l'anonymat.

La Commission européenne pense cependant obtenir le soutien des États sur sa proposition de taxer les importations de panneaux solaires chinois car "elle se fonde sur des faits, des preuves et des visites d'usines. Elle a une base légale, et rien de politique", a insisté la source proche du dossier.

La Chine pourrait quant à elle décider de jouer la partie avec prudence. Les taxes proposées mercredi sont provisoires et une réaction disproportionnée pourrait avoir des effets très négatifs, espère cette source. L'UE et la Chine ont plusieurs différends commerciaux, concernant notamment le libre accès au marché chinois et la défense des droits de propriété intellectuelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Chine Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761195705
Bruxelles veut lourdement taxer les panneaux solaires chinois
Bruxelles veut lourdement taxer les panneaux solaires chinois
L'Union européenne a proposé mercredi l'adoption d'une mesure de protectionnisme inédite. Une taxe à l'importation pourrait touchée les panneaux solaires chinois dans les prochains mois.
https://www.rtl.fr/actu/conso/l-ue-se-lance-dans-un-bras-de-fer-avec-la-chine-sur-le-solaire-7761195705
2013-05-08 16:26:00