3 min de lecture Bière

À l'Oktoberfest, la bière version XXL

La célèbre fête de la bière débarque à Paris pour la première fois du 8 au 18 octobre à Paris. À Munich depuis plus de 200 ans c'est une véritable institution aux anecdotes insolites. Elle débute demain.

Chaque bière fait obligatoirement un litre
Chaque bière fait obligatoirement un litre Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

La bière en Allemagne, c'est sacré. Depuis plus de 200 ans, le pays célèbre la petite mousse à Munich pendant l'Oktoberfest, la fête d'octobre. A partir de demain et jusqu'au 4 octobre, plus de 7 millions de personnes sont attendues en Bavière pour boire de la bière, beaucoup de bières

Des millions de litres d'alcool

L'année dernière 7.037.321 litres d'alcool ont été consommés pendant les festivités. Oktoberfest oblige, la bière arrive largement en tête avec 6.900.000 litres de bières écoulés. Le vin lui fait grise mine avec seulement 94.000 litres. En moyenne, un participant boirait donc un litre d'alcool pendant l'Oktoberfest. Mais scandale, les autorités de Munich auraient sciemment sous-estimé le volume de bière ingurgité lors de la dernière édition pour donner une image plus respectable de la fête. En tout, 1,2 millions de litres auraient été "oubliés"

Il n'y a (presque) pas que la bière à l'Oktoberfest il y a aussi 550.000 poulets servis ainsi que 140.000 saucisses, 44.000 kilos de poissons et 75.000 jarrets de porcs. Après tout, il faut bien éponger tout ce houblon.

>
Crédit Image : AFP/KARL-JOSEF HILDENBRAND |

Une organisation au cordeau

Quatorze tentes se partagent le flux de participants. On y boit, on y mange, des concerts folkloriques y sont organisés. Paulaner dispose de la plus grande tente avec 8.450 places. Il s'y écoule 1.900 litres de bière par heure. Et pour se soulager, les buveurs peuvent se rendre aux urinoirs, longs de 100 mètres. 

À lire aussi
Un alligator (illustration) États-Unis
États-Unis : deux hommes arrêtés après avoir fait boire de la bière à un alligator

Ici, pas de service au comptoir. les serveuses en tenues traditionnelles, viennent servir directement aux tables. Et chacun de leur trajet est plutôt rentable. Elles peuvent porter 10 Mass - ces chopes de bière d'un litre - en même temps. Le recordman de la discipline s'appelle Thomas Seliwald. Il a réussi à porter en même temps 24 Mass remplies, sur une distance de 40 mètres. La Mass est à 10 euros. A première vue, un tarif raisonnable, sauf qu'en 2001, le tarif moyen était de 1,17 euros. Une légère augmentation donc.

Un serveuse transporte des mass
Un serveuse transporte des mass Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP

L'oktoberfest abrite également l'une des plus grande fête foraine d'Europe. Au total 200 attractions modernes ou traditionnelles sont présentes. La tradition est très présente à l'Oktoberfest, une grande majorité des participants décident de revêtir les habits folkloriques : le dirndl, pour les femmes, et le lederhose, pour les hommes. Même Usain Bolt, s'est prêté au jeu lors de son passage l'année dernière.

Fin de soirée difficile

Les bars sont ouverts de 10 heures à 22 heures. Un laps de temps suffisant pour que certains se retrouvent dans les rues, ivres morts. Les rues et les parcs se transforment alors en nids douillets où les buveurs s'accordent une petite sieste avant de repartir.

Plus de 500 policiers sont chargés de maintenir l'ordre parmi des participants parfois un peu trop enthousiastes: Les éboueurs de leur côté ramassent des tonnes de détritus pour une facture finale d'un demi-million d'euros

Elles sont où mes clés ?

Comme dans tout grand rassemblement, la liste des objets perdus est impressionnante. Pour l'édition 2014, on a retrouvé un dentier, des chaussures de ski, un boulet et pas moins de 900 cartes d'identités. Pour ces dernières, l'Oktoberfest les renvoie dans les pays où elles ont été délivrées. Un jeune américain s'est même rendu au bureau des objets trouvés à la recherche de sa petite amie. L'histoire ne dit pas s'il l'a retrouvée.

Les objets retrouvés à l'Oktoberfest
Les objets retrouvés à l'Oktoberfest Crédit : Stylight

Une première en France

La version allemande a donné des idées à la France. La première Oktoberfest de l'hexagone aura lieu à Paris du 8 au 18 octobre au Paris Event Center, dans le XIXe arrondissement. Le prix de l'entrée est fixé à 35 euros. Les organisateurs attendent entre 10 et 15.000 personnes. L'idée est venue de Ralf Schneider, jeune entrepreneur germano-autrichien. "Il y a énormément d'entreprise allemandes en France, employant environ 300.000 personnes", explique-t-il au site Metronews. "Pourtant, il n'y a dans la capitale aucun événement franco-allemand d'envergure. Ça manquait." 


À quoi faut-il s'attendre pour cette première édition ? "Dès le début, on voulait que ce soit authentique, qu'il y ait l'esprit de cette grande fête populaire traditionnelle, un mélange de foire du trône, de musique bavaroise, de costumes et de très bonne nourriture", explique Ralf Schneider.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bière Fête Culture-loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants