1 min de lecture Journées pour l'emploi

L'armée de l'air recrute : près de 80 métiers à découvrir

L'armée de l'air recrute et contrairement à ce que vous pouvez croire, il n'y a pas que des postes de pilote.

>
L'armée de l'air recrute : de 70 à 80 métiers à découvrir Crédit Image : AFP / KARIM SAHIB | Crédit Média : Pierre Julien | Durée : | Date :
Pierre Julien Journaliste RTL

Quand on vous dit "l'armée de l'air recrute", c'est vrai que vous pensez tout de suite au métier de pilote de chasse dans le cockpit d'un Rafale. 


Et si vous êtes en troisième ou même bac+5 vous pouvez vous dire "oh la la, c'est trop technique !" Mais pour le général Denis Mercier, le patron de l'armée de l'air celle-ci n'est pas aussi inaccessible.

Je vais appeler ça l'effet Teddy Riner (...) [il y a] tout un monde qu'on ne voit jamais mais qui sont les clés de sa réussite.

Denis Mercier
Partager la citation

"Je vais appeler ça l'effet Teddy Riner", explique le général Denis Mercier. "Il a été blessé il s'est entraîné extrêmement dur il a eu des préparateurs, des kinés, tout un monde qu'on ne voit jamais mais qui sont les clés de sa réussite. Et bien l'armée de l'air c'est pareil !"

"Entre 70 à 80 métiers, avance le patron de l'armée de l'air, de l'électro technicien, au pompier, au spécialiste web, au pilote au contrôleur, aux mécaniciens de tout type. Tous ces métiers unis nous permettent à faire face à n'importe quelle situation."

La page d'accueil du site de l'armée de l'air
La page d'accueil du site de l'armée de l'air

Si jamais je me réinsère dans le civil, l'armée de l'air c'est une très bonne carte de visite

Alexandre, sergent de l'armée de l'air
Partager la citation
À lire aussi
Aix-en-Provence : les jeunes placés au cœur du débat économique. économie
Rencontres économiques d’Aix-en-Provence : les jeunes placés au cœur du débat

Pour Alexandre, sergent au CPA 30 basé à Bordeaux Mérignac, son expérience depuis deux ans a été très enrichissante : "Ça nous apprend la discipline, à respecter la hiérarchie : on est également des subordonnés. Moi je suis sergent, j'ai des hommes à gérer." 

"Faut être honnête, confie-t-il, si jamais je me réinsère dans le civil, l'armée de l'air c'est une très bonne carte de visite." Pour en savoir plus n'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'armée de l'air

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Journées pour l'emploi Armée Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants