2 min de lecture Économie

L'apprentissage cherche en urgence des volontaires

ÉDITO - Il manque des apprentis, surtout en CAP ou BEP, chez les jeunes les moins qualifiés. Il faut remettre de l'huile dans le rouage.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
L'apprentissage cherche en urgence des volontaires Crédit Image : AFP / Archives, Martin Bureau | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et Loïc Farge

Regardez ce qui ce passe chez Bleu Forêt, la marque de chaussettes de Tricotages des Vosges. Cette année, ils décident de se lancer dans le collant "made in France". Ils achètent pour 1,5 million d'euros de belles machines : une qui sait tricoter une paire de collants en quatre minutes chrono et des machines à coudre pour assembler les différentes pièces du collant. Objectif : 800.000 paires de collants à sortir chaque année. Les grandes surfaces sont déjà intéressées. Vingt-cinq personnes de l'usine de Vagney sont destinées à travailler sur ces collants. Oui mais voilà, pour faire fonctionner cette chaîne, il faut un régleur, une personne qui a un BTS régleur. Mais il n'y a pas de candidat.

Regardez encore l'Île-de-France qui vient de faire le point sur l'apprentissage dans sa région. Pour cette rentrée, 4.000 contrats d'apprentissage n'ont pas trouvé preneur. Il y a des formations de coiffeurs, de chauffeurs-livreurs, de chaudronnerie, de cuisiniers, de bouchers ou de boulangers où il reste de la place.

Un vrai gâchis alors que la France n'arrive pas à réduire son chômage. L'Insee tire la sonnette d'alarme. La croissance revient, les carnets de commandes se remplissent, mais il n'y pas d'embauche parce qu'il n'y a personne de compétent, de qualifié à embaucher. Résultat : 45% des entrepreneurs qui n'arrivent pas à trouver de salariés ont dû limiter leur production. On marche sur la tête.

À lire aussi
Un supermarché E.Leclerc (illustration) économie
Amende requise contre Leclerc : le groupe va saisir la Cour de justice de l'UE

C'est sur ce constat que le premier ministre Édouard Philippe reçoit pendant trois jours les partenaires sociaux. On va parler assurance-chômage, formation professionnelle et apprentissage.

Encore un plan apprentissage...

Un plan apprentissage est en préparation. Encore un ! Souvenez-vous des 500.000 apprentis promis par François Hollande. Pari raté : on en est à 403.000 environ. L'apprentissage, on en entend parler comme une solution miracle depuis des décennies. Mais les temps changent. Aujourd'hui les parents et les jeunes en sont convaincus : l'apprentissage est de moins en moins une voie de garage. Quelque 80% des jeunes en apprentissage trouvent un emploi ferme six mois après leur formation. C'est énorme.

Alors le gouvernement travaille surtout sur l'apprentissage pour les moins qualifiés, avec davantage d'argent pour ces filières, des moyens ré-alloués là où il y en a le plus besoin, et du préapprentissage au collège, pour que les jeunes découvrent les métiers.

Les plus

- Buffalo Grill racheté par un fonds britannique : le roi de la grillade cherche de l'argent frais pour se moderniser.

- Gros rapprochement commercial entre Airbus et  Bombardier. Il s'agit pour l'Européen de mettre à disposition sa frappe commerciale dans le monde entier pour vendre les avions moyen-courrier du Canadien, et donc de gonfler les ventes.

La note du jour

06/20 au Crédit Agricole Charente-Périgord : il a doublé ses frais de tenue de compte en un an, selon le comparateur meillerebanque.com.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Emploi Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790552881
L'apprentissage cherche en urgence des volontaires
L'apprentissage cherche en urgence des volontaires
ÉDITO - Il manque des apprentis, surtout en CAP ou BEP, chez les jeunes les moins qualifiés. Il faut remettre de l'huile dans le rouage.
https://www.rtl.fr/actu/conso/l-apprentissage-cherche-en-urgence-des-volontaires-7790552881
2017-10-17 07:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QDNtXiGHMZDZsFqeoGpKMA/330v220-2/online/image/2017/1017/7790553058_un-jeune-apprenti-boucher-illustration.jpg