1 min de lecture Environnement

Joyeuses fêtes : comment les communes évitent le "sur-éclairage"

Chaque année à Noël, les villes sortent les guirlandes. Une débauche de lumière qui n'est pas forcement une solution pour limiter le réchauffement du climat. Certaines communes tentent de réduire l'impact écologique.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Guirlandes de Noël : comment les communes évitent le "sur-éclairage" Crédit Image : AFP / Archives, François Guillot | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Rien qu'à Paris sur les Champs-Élysées, plus d'un million d'ampoules vont scintiller jusqu'à début janvier. Ce sont des LED. Les guirlandes LED consomment dix fois moins  d'électricité, mais ça consomme quand même. L'Agence de l'environnement (Ademe) a calculé que toutes les guirlandes installées chez les particuliers en France et dans les communes consomment pendant les fêtes l'équivalent de la production d'un réacteur nucléaire.

Les lumières de Noël consomment autant que 600.000 frigos en marche pendant un an. Les illuminations, pendant les fêtes, représentent dans certaines villes 40% de la facture d'éclairage annuelle. Donc beaucoup, font des efforts. C'est le cas de Bordeaux qui a changé toutes ses illuminations en LED et qui a divisé sa facture d'éclairage par dix.

Maisons décorées, mais pas éclairées

L'association Agir pour l'environnement mène depuis quelques années des campagnes pour sensibiliser au "sur-éclairage" et à ses impacts sur le climat. Car on allume le sapin ou les guirlandes en ville le soir en plein pic de consommation.

Pour fournir toute l'électricité nécessaire, il faut qu'EDF mettent en route ses centrales thermiques au fioul ou à charbon pour éviter la grosse panne et mettre une partie de la France le soir de Noël.

À lire aussi
Les trois principaux gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique, ont franchi de nouveaux records de concentration en 2012 dans le monde, selon l'ONU. environnement
Le réchauffement climatique plus fort que prévu, selon une nouvelle étude

Si beaucoup de communes font des efforts en passant aux LED, certaines évitent de laisser les éclairages toute la nuit. D'autres, comme Loos-en-Gohelle, la ville écologique, ont carrément décidé de supprimer pratiquement  toute ses illuminations. Les habitants sont invités à décorer les maisons, mais sans les éclairer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Noël Économies d'énergie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791474994
Joyeuses fêtes : comment les communes évitent le "sur-éclairage"
Joyeuses fêtes : comment les communes évitent le "sur-éclairage"
Chaque année à Noël, les villes sortent les guirlandes. Une débauche de lumière qui n'est pas forcement une solution pour limiter le réchauffement du climat. Certaines communes tentent de réduire l'impact écologique.
https://www.rtl.fr/actu/conso/joyeuses-fetes-comment-les-communes-evitent-le-sur-eclairage-7791474994
2017-12-18 06:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IMauUM10LBeXRvMlkwWBrg/330v220-2/online/image/2017/1218/7791475036_les-illuminations-de-noel-a-paris-illustration.jpg