2 min de lecture Bretagne

José Bové : "L'écotaxe est absolument indispensable"

RÉACTION - Partisan de l'écotaxe, José Bové estime que les manifestants bretons sont manipulés par les lobbys du secteur agroalimentaire.

José Bové est favorable à la mise en place de l'écotaxe
José Bové est favorable à la mise en place de l'écotaxe Crédit : REMY GABALDA / AFP
Sylvain Chazot Journaliste

Il y a d'abord la forme. Celui qui a touché le grand public en multipliant les actions symboliques, comme le démontage d'un restaurant McDonald à Millau, ne peut qu'applaudir les manifestations survenues samedi en Bretagne contre l'écotaxe. "Il y avait 1.000 personnes. Ils ont eu raison puisque ce soir (lundi) ou demain (mardi), le gouvernement va annoncer des aménagements", commente pour RTL.fr José Bové.

Des gens qui se font tabasser, j'en ai connu quelques-uns. On parle de certains et pas d'autres

José Bové
Partager la citation

Le député européen n'a en revanche pas vraiment de compassion pour le manifestant qui a eu une main arrachée. "Des gens qui se font tabasser, j'en ai connu quelques-uns. On parle de certains et pas d'autres", dit-il, tout en condamnant l'utilisation par les forces de l'ordre de flashball.

Car il y a également le fond, avec lequel José Bové est très critique. Lundi matin, l'ancien candidat des Verts à l'élection présidentielle a accusé, sans détours, les manifestants bretons "d'être manipulés par la FNSEA (syndicats d'exploitants agricoles, ndlr) et le MEDEF qui soutiennent une industrie agro-alimentaire qui va dans le mur".

À lire aussi
Un bébé de six mois dans une maternité (illustration) Bretagne
Bretagne : un bébé mis au monde... sur un rond-point bloqué par les "gilets jaunes"

Mise en cause des lobbys

"Les chiffres sont là : la Bretagne se retrouve au 17ème rang des régions concernant la plus-value issue de l'agriculture alors qu'elle devrait être en tête", attaque José Bové, accusant directement les lobbys du secteur.  

"Ils défendent un système absurde du coût le plus bas, un système qui a favorisé en permanence ces entreprises, notamment avec les routes à deux voies sans péages", juge-t-il. "En 2012, le lobby porcin a été capable d'expédier 750.000 bêtes en Allemagne pour être abattus. Cela représente 13 semaines de travail pour les salariés de Gad", prend-il pour exemple. "Dire que les Bretons – enfin plutôt les Finistériens – sont victimes de la fiscalité, c'est faux. Ils sont victimes de l'industrie agroalimentaire", juge encore José Bové

En Allemagne, les présidents des länder ont décidé d'augmenter l'écotaxe. On se dit qu'il y a un problème en France

José Bové
Partager la citation

C'est donc mordicus qu'il soutient la mise en place d'une écotaxe devenue, aujourd'hui, "absolument indispensable pour faire un transfert de l'impôt du travail vers le transport routier qui est le premier émetteur de CO2.

Et l'altermondialiste de citer l'exemple allemand. "Les présidents des länder (régions) ont décidé d'augmenter cette taxe. On se dit qu'il y a un problème en France", conclut-il.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne José Bové Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766165441
José Bové : "L'écotaxe est absolument indispensable"
José Bové : "L'écotaxe est absolument indispensable"
RÉACTION - Partisan de l'écotaxe, José Bové estime que les manifestants bretons sont manipulés par les lobbys du secteur agroalimentaire.
https://www.rtl.fr/actu/conso/jose-bove-l-ecotaxe-est-absolument-indispensable-7766165441
2013-10-28 17:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IDSOhzupaEhYkTSIuyB2YA/330v220-2/online/image/2013/1028/7766165295_jose-bove-est-favorable-a-la-mise-en-place-de-l-ecotaxe.jpg