2 min de lecture Emploi

Jean Tirole prône un "contrat unique, plus flexible que le CDI actuel"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le prix Nobel d'Économie 2014 souhaite que le principe du "licencieur payeur" à l'américaine soit adopté en France.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean Tirole prône un "contrat unique, plus flexible que le CDI actuel" Crédit Image : Romain Boé / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle et François Lenglet

C'est l'un des économistes de référence en France. Jean Tirole vient de publier un livre : Économie du bien commun. Un ouvrage dans lequel le prix Nobel d'Économie en 2014 propose sa solution pour lutter contre le chômage. "On propose de créer de nouveaux emplois, ouvrir le marché aux jeunes, laisser le marché ouvert aux gens de plus de 50 ans grâce à un nouveau contrat : un contrat unique, plus flexible que le CDI actuel", explique-t-il.

Dans l'esprit de Jean Tirole, le contrat unique serait un contrat à durée indéterminée basé sur le principe du "licencieur payeur", qui existe déjà aux États-Unis : "L'entreprise sera responsabilisée par un bonus-malus. Si l'entreprise licencie, elle va payer un malus sous forme de cotisations sociales. Elle aura un bonus, en termes de cotisations sociales, si elle ne licencie pas." Concrètement, l'économiste souhaite "protéger le salarié grâce à la formation et à l'assurance chômage, plutôt que de protéger l'emploi. Les CDI actuels gardent leurs contrats en CDI. Ces emplois en CDI ne se créent plus, on n'est plus au temps des Trente glorieuses. En flexibilisant, on va donner accès aux jeunes à des contrats à durée indéterminée bien meilleurs que les CDD qui existent actuellement."

Mon rôle, c'est de voir le long-terme

Jean Tirole, prix Nobel d'Économie 2014
Partager la citation

Lors de la présentation de l'avant projet de loi Travail, Jean Tirole avait signé une tribune en faveur du texte de Myriam El Khomri. Il n'a pas souhaité en dire plus sur sa position à l'heure où le gouvernement a décidé de se passer du vote des parlementaires en utilisant l'article 49-3 de la constitution. "Mon rôle, c'est de voir le long-terme", a-t-il simplement souligné.

La Cop 21 n'a pas pris les mesures nécessaires pour vaincre le réchauffement climatique

Jean Tirole, prix Nobel d'Économie 2014
Partager la citation

"Vis-à-vis du climat, on ne fait pas ce qu'il faut. La Cop 21, qui a le bon constat, n'a pas pris les mesures nécessaires pour vaincre le réchauffement climatique qui seraient de taxer le carbone au niveau mondial pour responsabiliser les gens. Pour ça, il faut du courage. À la suite de la Cop 21, il n'y a aucun gouvernement, aucun chef d'État qui est rentré chez lui ou chez elle en disant : 'Maintenant, il va falloir se serrer la ceinture un petit peu parce qu'on veut garder un climat pour nos jeunes que l'on néglige."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Entreprises Licenciement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783175968
Jean Tirole prône un "contrat unique, plus flexible que le CDI actuel"
Jean Tirole prône un "contrat unique, plus flexible que le CDI actuel"
REPLAY / INVITÉ RTL - Le prix Nobel d'Économie 2014 souhaite que le principe du "licencieur payeur" à l'américaine soit adopté en France.
https://www.rtl.fr/actu/conso/jean-tirole-prone-un-contrat-unique-plus-flexible-que-le-cdi-actuel-7783175968
2016-05-11 08:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YPu4w3S52Hd2yRUmKTk5_g/330v220-2/online/image/2016/0511/7783175959_jean-tirole-le-11-mai-2016.jpg