1 min de lecture Loisirs

Tomates: tentative de sauvetage! Jardinenvie, la jardinerie version écolo à Bourg-les-Valence

Samedi 4 août
Et maintenant la chronique « des solutions sans poison » pour le jardinier, un peu amoché par la météo, et encore, on ne vous montre pas ses tomates! Celles de Maxime à St Germain d'Arcé dans la Sarthe par exemple, sont sévèrement cuites avant d'être mûres, il a une chance de les sauver?
Ça dépend de l'état des malades car, mauvaise nouvelle, le mildiou frappe dur cet été. Alors je sais que c'est les vacances, mais je vous rappelle que toute tentative de sauvetage commence par un gros ménage.


Laétitia : ah non pas ça!
Ah si, sinon adieu tomates, prunes, pommes et pêches aussi d'ailleurs, car l'été a commencé en mode pourri au vrai sens du terme!


Sébastien mais c'est du boulot!
Ça dépend. Pour les tomates complètement fripées avec des taches noires partout, ça sera vite dit : on arrache, même si ça fait de la peine.


Et pour celles qui n'ont que quelques taches ici et là?
On nettoie! On coupe tout ce qui est endommagé, on gratte les tiges qui n'ont qu'une tache noire et on traite avec la recette suivante: 20% de décoction de prêle, 20% d'extrait de consoude, tout ça additionné si possible de 10% de kaolinite, une argile épatante. Et normalement, les tomates sont sauvées.


Et pour les prunes pêches et autres pommes?
On fait tomber tout ce qui est pourri, tout ce qui a le nez de travers, on brûle puis même traitement. À renouveler tous les 15 jours jusqu'à la récolte. Et bonnes vacances les amis!


Pas de sortie, mais deux bouquins qui vous ont bien plu pour ceux qui veulent se lancer dans la construction d'une maison écolo en paille
Eh oui c'est la saison où le bricoleur sort la bétonnière et convoque les copains pour une partie de construction de sa petite maison. Le mode maison en paille est d'autant plus propice à ce genre d'expédition, que des constructeurs expérimentés racontent leur expérience dans deux livres vraiment bien faits. Mon premier concerne la maison en paille classique, avec armature en bois et il est écrit par deux pionniers,Jean-Baptiste Thévard et Vincent Brossamain, qui d'ailleurs organise des stages pratiques. Le bouquin s'appelle Construire son habitation en paille,26 €, éditions Contrevent.
Et le second?
C'est Construire en terre paille, d'Alain Marcom, un maçon passionné de construction en terre crue et l'un des fondateurs du réseau ARESO (www.areso.asso.fr
. C'est aux éditions Terre Vivante et c'est vraiment un bon guide pour les candidats à l'auto construction, déjà un peu rôdés!
dimanche 5 août
En cet été pourri, une solution pour éviter d'avoir un jardin malade c'est de cultiver des plantes naturellement résistantes, il y a de grosses différences de santé par exemple pour les légumes?
Énormes! L'an dernier j'ai eu le malheur d'essayer la nouvelle tomate Agora et elle a été tellement malade, qu'elle a tué mes belles Coeur de boeuf de chez Biau Germe! J'ai cette année encore dans mon jardin leur magnifique Coeur de boeuf jaune qui est précoce, on récolte des tomates dès la mi-juillet, super productive et naturellement très en forme.


Laétitia sans compter que les tomates jaunes, c'est magnifique dans l'assiette, surtout si on les associe à des vertes et à des noires!
En l'occurrence, la verte Green Zebra est non seulement délicieuse, mais très résistante aux maladies, en revanche, j'ai du arracher mes Noire de Crimée car elles étaient vraiment très moches.


Vous ne les avez pas traitées?
Si mais en juillet chez nous il a tellement plu que les traitements étaient vite lessivés. La meilleure solution c'est quand même de choisir des plants de légumes naturellement résistants, et pour ça les producteurs bio sont les champions.
Si vous passez par Valence, arrêtez-vous dans la seule jardinerie bio que je connaisse, Jardinenvie. Ils se sont spécialisés dans les plants non seulement bio, mais costaud, et vendent également des légumes, donc c'est le moment de goûter.


Sébastien ils ont des bonnes choses?
Rien qu'en piments, de quoi vous faire plaquer votre cher piment d'Espelette! Ils ont le piment de Padron, qui est non seulement aussi bon, mais bien plus productif et même vivace, le mien fête son deuxième été et il est couvert de fruits, et puis pour ceux qui n'aiment pas le piquant, ils ont un piment dit Caviar calabrais, super parfumé, mais aussi doux qu'un poivron. Tout ça sans compter un choix fou de salades, cardons tomates, dont la blanche tomate Coyoteet autres délices!


C'est ouvert tous les jours?
Ah non, le mardi à partir de 17h ils participent au marché des producteurs sous la halle du marché st Jean dans le centre de Valence, sinon, la jardinerie est ouverte le mercredi toute la journée et le samedi matin seulement. C'est route des Chaux à Bourg les Valence Tél. : 0 679 675 671 Courriel : contact@jardinenvie.org

Lire la suite
Loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771236918
Tomates: tentative de sauvetage! Jardinenvie, la jardinerie version écolo à Bourg-les-Valence
Tomates: tentative de sauvetage! Jardinenvie, la jardinerie version écolo à Bourg-les-Valence
https://www.rtl.fr/actu/conso/jardinage-tomates-tentative-de-sauvetage-jardinenvie-la-jardinerie-version-ecolo-a-bourg-les-valence-7771236918
2012-08-08 11:03:00