2 min de lecture Économie

Intéressement : Macron entame la reconquête des salariés par le portefeuille

ÉDITO - Emmanuel Macron a surpris jeudi 12 avril avec l'annonce de "la fin du forfait social" sur l'intéressement dans les PME. Un signal positif pour les entreprises ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Intéressement et participation : Macron entame la reconquête des salariés par le portefeuille Crédit Image : LODI FRANCK/SIPA | Crédit Média : Christian Menanteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

C'est un signal qui ne concerne pas uniquement les entreprises. Tous les salariés du secteur privé qui travaillent dans des entreprises de moins de 250 personnes, sont directement concernés par cette annonce.

Le poids du "forfait social" sur les entreprises n'a cessé de s'alourdir au fil des ans (il est actuellement de 20%), créant du coup une barrière et parfois un prétexte à l'immobilisme en matière d'épargne salariale.

En éliminant cette contribution, Emmanuel Macron fait le pari que les petites sociétés vont recourir à l'intéressement, qui est un dispositif facultatif d'épargne salariale. Son ambition, c'est de multiplier par deux le nombre d'entreprises de moins de 50 personnes qui distribueront de l'intéressement à la fin du quinquennat. On part de très bas : en 2018, il n'y a que 16% de cette catégorie d'entreprises qui ont un accord d'intéressement.

À lire aussi
Le logo de Google sur un smartphone google
Les actualités de 12h30 : l’UE va infliger une amende de 4,3 milliards d'euros à Google

Participation et PEE exclus

La fin de cette contribution sociale ne concerne pas la participation. À l'inverse de l'intéressement, la participation liée aux résultats financiers est une obligation pour toutes les entreprises de plus de 49 salariés. Donc Bercy n'a pas jugé utile de créer une incitation pour la stimuler.

Tout comme d'ailleurs il a exclu de la mesure les plans d'épargne entreprise, comme les Perco ou les PEI, histoire d'éviter des effets d'aubaine trop coûteux pour le Trésor public.

Y aura-t-il avoir un rattrapage financier ailleurs ? C'est une hypothèse hautement crédible. La fin du "forfait social", c'est un manque à gagner de 440 millions d'euros. Ce qui signifie très concrètement autant de moins pour la Sécurité sociale, puisque cette contribution de 20% est affectée à la Sécu.

La méthode de Bercy

Pour récupérer cette somme Bercy a déjà la méthode : passer le rabot sur quelques-unes des 1.662 aides publiques ouvertes aux entreprises. On reprend d'une main ce qu'on donne de l'autres ? C'est plus subtil, car cela ne concernera certainement pas les mêmes entreprises.

Et surtout, politiquement pas les mêmes cibles. Le "président des riches" entame la reconquête des salariés par la face la plus visible : celle du portefeuille. Et au passage, il répond à la gauche qui s'inquiète du déséquilibre dans la répartition des fruits de la croissance entre les conseils d'administrations et leurs employés.

Les plus

- Nouvelle année record pour l'aéronautique française, qui prévoit le recrutement de 12.000 personnes cette année.

- Sanofi va investir 350 millions dans la production de vaccins.

La note du jour

03/20 au Conseil Départemental de Mayotte. Selon la Cour des comptes, le 101e département de la République coche toutes les cases de la mauvaise gestion publique : train de vie exorbitant, sureffectifs ahurissants, temps de travail et absence dérogatoires. Indéfendable quand 84% de la population de ce territoire est sous le seuil de pauvreté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Salaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792996799
Intéressement : Macron entame la reconquête des salariés par le portefeuille
Intéressement : Macron entame la reconquête des salariés par le portefeuille
ÉDITO - Emmanuel Macron a surpris jeudi 12 avril avec l'annonce de "la fin du forfait social" sur l'intéressement dans les PME. Un signal positif pour les entreprises ?
https://www.rtl.fr/actu/conso/interessement-et-participation-macron-entame-la-reconquete-des-salaries-par-le-portefeuille-7792996799
2018-04-13 08:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jpTt1cZF7AJFZ4HlEQtkCA/330v220-2/online/image/2018/0413/7792997151_des-billets-de-banques-illustration.jpg