2 min de lecture Inondations

Inondations : 9 millions d'emplois exposés aux débordements des cours d'eau en France

ÉDITO - Sur les 25 dernières années, l'inondation est la principale catastrophe naturelle dans notre pays.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Inondations : 9 millions d'emplois exposés aux débordements des cours d'eau en France Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Le reflux qui s'amorçait vendredi 3 juin dans les départements franciliens fortement frappés par les crues et les inondations va accélérer les expertises. Cela étant, il faut rester extrêmement prudent. Nous n'aurons une vue définitive de l'ensemble des conséquences de cet épisode qu'en septembre. Mais grâce - ou à cause - à notre longue expérience des inondations, nous pouvons d'ores et déjà poser quelques bases. 

D'abord, sur les vingt-cinq dernières années, l'inondation est la principale catastrophe naturelle en France. Ces événements représentent 56% des dommages recensés. Cela a déjà représenté un coût global de 17 milliards d'euros. Ensuite, ces phénomènes sont en expansion. Aujourd'hui, les crues et les inondations menacent près de 19 millions de Français dans leur vie privée et résidentielle. Tout aussi grave, 9 millions d'emplois et d'activités professionnelles sont quotidiennement exposés aux débordements de cours d'eau.

Si on examine le dernier grand événement de ce type, qui avait affecté le Rhône, la Loire, le Tarn, le Lot et l'Aveyron en 2003, le bilan avait été particulièrement lourd, avec une facture globale de 1,5 milliard d'euros.

Quelles indemnisations ?

Dès lors que l'état de catastrophe naturelle est décrété (cela sera le cas cette fois dès le prochain Conseil des ministres), les assurances se mettent en branle. Et ce d'autant plus vite qu'elles sont couvertes par un fonds de garantie. Il y a schématiquement deux types de situation.

À lire aussi
Météo France place 10 départements en vigilance orange aux pluies et inondations. intempéries
Météo : 18 départements en vigilance orange, plus aucun en alerte rouge

D'abord, les bénéficiaires d'assurances très ciblées (essentiellement les professionnels) vont être indemnisés pour le dommages matériels mais aussi pour leurs pertes d'exploitation. C'est la compensation de l'incapacité forcée pour un boulanger, un imprimeur ou un coiffeur de fournir les produits ou les prestations qui font son chiffre d'affaires.

Il y a ensuite les assurances plus générales qui couvrent les habitations et les dégâts subis. Dans ce cadre, l'indemnisation moyenne versée à un particulier tourne autour de 6 à 7.000 euros en moyenne. Elle peut parfois atteindre 15 à 20.000 euros par foyer affecté, comme ce fut le cas lors des inondations dans le Var.

Il compter en moyenne trois mois pour que les assureurs finalisent les indemnisations. Entre-temps, des avancent peuvent être consenties.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inondations Intempéries Assurances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants