2 min de lecture Social

Incivilités : le laxisme d'État a un coût très lourd pour la collectivité

REPLAY / ÉDITO - Tags, panneaux de signalisations arrachés, crottes de chien, mégots... Les dégradations en tout genre pénalisent la France psychologiquement et économiquement.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Incivilités : le laxisme d'État a un coût très lourd pour la collectivité Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Le dossier de RTL sur le laxisme de l’État, en partenariat avec Capital, démontre que nous n’avons collectivement pas pris la mesure du coût de ces nuisances. Prenons l’exemple des transports. La SNCF recense annuellement plus de 8.000 graffitis sur son réseau, mais à peine quelques dizaines de condamnations. À la fin de l’année, cela se traduit par une facture globale toutes dégradations confondues de 35 millions d'euros. À la RATP, la note uniquement pour les tags est déjà de 20 millions. Ces dépenses on les retrouve dans le prix de nos billets de transport. En parlant de tags, le cas parisien est insupportable. Quelque 1.500 mètres carrés sont dégradés au quotidien. Pour faire nettoyer leur espace public, les contribuables parisiens payent 4,5 millions d'euros par an. Une contribution qui augmente de 20% tous les trois ans.

C’est une charge qui touche l’ensemble du pays. Au-delà de l’irritation quotidienne, il faut bien voir que ce vandalisme est un frein à la bonne marche de notre économie et à notre pouvoir d'achat. Quand Roubaix (80.000 habitants) ramasse tous les jours dix tonnes de détritus sur les voies publiques, c'est un budget qui ne va pas aux écoles. Quand Cannes consacre un million d'euros par an pour offrir un visage présentable à ses visiteurs du monde entier, c’est autant d’argent en moins pour les crèches ou les foyers de personnes âgées. Quand l'Union des HLM règle une facture annuelle de 25 millions pour corriger les dégradations dans ses immeubles, c’est autant de nouveaux logements en moins.
Outre ces coûts visibles, il y en a de plus cachés. Ces dommages pénalisent en premier lieu l’économie du tourisme, l’un des atouts de la France. Paris n’est qu'au vingt-quatrième rang dans les classements internationaux des grandes métropoles pour la propriété. Il faut dire que 6.000 tonnes de crottes et 350 de mégots par an, c’est cher à nettoyer et peu séduisant pour les touristes. C’est répulsif aussi pour les investisseurs. Marseille a perdu l’organisation d’une manifestation planétaire (la Coupe de l’America) à cause de l’insalubrité de son espace public. À l’arrivée, tout cela se traduit par un appauvrissement collectif.

Le bloc notes

- Le démantèlement d'Areva va s'accompagner d'une recapitalisation par l'État à hauteur de 5 milliards d'euros.

À lire aussi
Frichti s'est imposé comme l'une des plateformes de livraison de repas les plus populaires avec un modèle à contre-courant de ses concurrents économie
Frichti sur le grill pour les conditions de travail de ses livreurs de repas

- Peugeot Scooter relocalise une partie de sa production chinoise dans le Doubs. C'est une décision du nouveau propriétaire indien, Mahindra.

La note du jour

14/20 à Axelle  Lemaire. La ministre en charge des Nouvelles technologies a envoyé les vœux les moins chers du gouvernement : 3.000 euros. C’est une start-up qui a réalisé ses cartes numériques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Transports Habitat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781584199
Incivilités : le laxisme d'État a un coût très lourd pour la collectivité
Incivilités : le laxisme d'État a un coût très lourd pour la collectivité
REPLAY / ÉDITO - Tags, panneaux de signalisations arrachés, crottes de chien, mégots... Les dégradations en tout genre pénalisent la France psychologiquement et économiquement.
https://www.rtl.fr/actu/conso/incivilites-le-laxisme-d-etat-a-un-cout-tres-lourd-pour-la-collectivite-7781584199
2016-01-28 07:52:00