1 min de lecture Impôts

Impôts : Michel Sapin annonce qu'il n'y aura pas de nouvelles baisses en 2017

Le ministre des Finances Michel Sapin a annoncé que le gouvernement n'avait pas prévu de nouvelles baisses d'impôts pour les ménages en 2017.

Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances
Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Il s'agissait d'une des promesses de campagne de François Hollande. Depuis deux ans, le gouvernement avait entrepris de diminuer les prélèvements pesant sur les ménages afin de doper leur consommation, mais également ceux des entreprises pour favoriser l'emploi dans le même temps. Depuis 2014, les ménages ont ainsi bénéficié de trois baisses successives de l'impôt sur le revenu dont la dernière était intervenue pour 2016 après le vote validé du projet de loi de Finances. 

Néanmoins, Michel Sapin a confirmé ce mercredi que le gouvernement n'avait pas prévu de nouvelles baisses en 2017. "Il n'est pas prévu de nouvelles mesures en faveur des ménages" l'an prochain, a-t-il ainsi déclaré en marge de la présentation du "programme de stabilité", un projet budgétaire pluriannuel que la France doit envoyer à Bruxelles courant avril. 

"Les cinq milliards de baisse d'impôts pour les ménages étaient un engagement pris par le président de la République. Nous avons pris un an d'avance par rapport aux engagements", a-t-il justifié. Le ministre des Finances a en outre annoncé que les engagements en faveur des entreprises seraient maintenus, en vue de la troisième tranche du pacte de responsabilité qui doit prochainement être votée. Les chiffres du programme de stabilité prévoient que les baisses d'impôts doivent permettre, en 2017, d'atteindre un taux de prélèvements obligatoires égal à 44% du produit intérieur brut. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Michel Sapin Ménages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants