1 min de lecture Fiscalité

Impôts : l'exécutif renonce à la taxe foncière régionale

Le gouvernement voulait une nouvelle taxe sur les propriétaires et les entreprises pour financer les régions.

La taxe foncière (illustration)
La taxe foncière (illustration) Crédit : SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

C'est une annonce qui avait été faite au mois de juin 2016, et qui n'aura pas survécu à l'été, révèle Le Parisien. Matignon avait déclaré souhaiter mettre en place une taxe foncière nouvelle, la "taxe spéciale d'équipement régionale" sur les propriétaires et les entreprises, dans le but de financer le budget des régions. Ce nouvel impôt aurait considérablement salé l'addition pour les personnes visées, car cela aurait représenté 600 millions d'euros en plus à partir de 2017.

Le projet avait été annoncé par l'Association des régions de France, dirigée par le membre du parti Les Républicains et président de l'Alsace Philippe Richert. Les régions ont besoin de trouver de l'argent pour pouvoir mettre en oeuvre la loi NOTRe, sur la réforme territoriale. Une taxe qui avait provoqué le mécontentement des élus régionaux, jusque dans le même camp que Philippe Richert. Xavier Bertrand par exemple, président des Hauts-de-France, qui avait adressé une lettre de colère à son homologue alsacien.

En attendant, la solution pour trouver le financement manquant aux régions n'a pas été avancée. Manuel Valls, lors du congrès de l'Association des régions de France le 29 septembre pourrait en profiter pour faire des annonces.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants