1 min de lecture Île-de-France

Immobilier : malgré la hausse des prix, les ventes à Paris augmentent de 6,6%

Le deuxième semestre 2017 marque un nouveau record de prix des appartements ou des maisons en vente à Paris.

L'École militaire, dans le VIIe arrondissement de Paris (illustration)
L'École militaire, dans le VIIe arrondissement de Paris (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Le prix de l'immobilier s'emballe, mais les achats eux, continuent d'augmenter. Avec un prix moyen de 8.670 euros le mètre carré, Paris bat un nouveau record au second trimestre 2017, avec une augmentation de 6,6%. Un prix au mètre carré qui peut atteindre 14.000 euros dans les huit arrondissements centraux de la capitale, et qui ne descend pas en dessous de 6.350 euros.

D'après Le Parisien, cette hausse du prix de vente pour les appartements et les maisons en Île-de-France n'a pourtant pas influencé le nombre d'achats, d'après les chiffres présentés jeudi 7 septembre par la chambre des notaires franciliens. Ainsi, "de juillet 2016 à juin 2017, environ 120.800 appartements et 55.500 maisons anciennes ont été vendus", apprend-on sur leur site.

La proche banlieue parisienne enregistre la même progression. En effet, une hausse de 20% du nombre de ventes de logements a été constatée dans toute la région pour le deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période en 2016. 

Malgré la hausse générale des prix de près de 4% dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis, le marché immobilier reste ultra-dynamique et enregistre des chiffres historiques. En ce qui concerne la grande couronne parisienne, la même progression est observée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Immobilier Achat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants