1 min de lecture Chine

Hollande réclame une "réunion" des 27 sur le commerce avec la Chine

Le président de la République a demandé mercredi l'organisation d'une réunion des États membres de l'Union européenne pour dégager "une solidarité de point de vue" sur les négociations commerciales avec la Chine.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que Pékin annoncé dans la matinée, le lancement d'une enquête antidumping sur les vins européens, François Hollande a demandé, pendant le Conseil des ministres du mercredi 05 juin, une "réunion" des vingt-sept pour dégager "une solidarité de point de vue" sur les négociations commerciales avec la Chine, a annoncé la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

L'entourage de Najat Vallaud-Belkacem a précisé, en fin d'après-midi, que "cette question serait abordée, à la demande de la France, à l'occasion d'une réunion du Conseil affaires étrangères (commerce) le 14 juin".

Vers une guerre commerciale ?

Pékin a répliqué mercredi aux taxes imposées par Bruxelles sur le solaire chinois en lançant une enquête antidumping sur les vins importés de l'Union européenne et en agitant le spectre d'une guerre commerciale entre la Chine et le Vieux continent. Notant que les institutions européennes avaient réorienté leur politique de négociation autour d'"un principe de réciprocité", la porte-parole du gouvernement a souligné que cela supposait "une certaine conception de la justice dans nos échanges commerciaux".

"Notre cadre d'échanges aujourd'hui n'est pas équilibré", a-t-elle déploré, estimant que cela "implique à l'évidence que nous soyons plus exigeants" ce qui "à 27 est évidemment une force".

À lire aussi
Un téléphone branché à son chargeur (Illustration). Santé
Chine : il devient borgne après une nuit passée à jouer sur son téléphone

"Une cohésion entre les pays européens sur ces sujets de négociation commerciale" est nécessaire, a-t-elle insisté, François Hollande ayant, selon elle, relevé lors du Conseil "que d'autres sujets vont arriver bientôt comme l'accord de libre échange commercial avec les États-Unis, sur lesquels il faudra, là encore, que les 27 puissent parler d'une seule voix".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Europe François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants