1 min de lecture Luc Chatel

Hausse de la TVA : Luc Chatel demande une baisse des charges sociales en compensation

INVITÉ - L'ancien ministre de l'Éducation nationale Luc Chatel n'est pas contre une hausse de la TVA à condition qu'elle soit tout de suite répercutée sur le pouvoir d'achat ou la compétitivité des entreprises.

Luc Chatel, invité de RTL, lundi 18 novembre 2013
Luc Chatel, invité de RTL, lundi 18 novembre 2013 Crédit : Damien Rigondeaud / RTL.fr
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
et La rédaction numérique de RTL

Invité de RTL ce lundi 18 novembre, l'ancien ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel, n'a pas condamné la hausse de TVA souhaitée par Jean-Marc Ayrault et déjà pensée par le gouvernement de François Fillon.

"L'opposition doit être crédible et raisonnable, a-t-il déclaré. Nous l'avions envisagé pour permettre une baisse immédiate des charges sociales patronales et salariales."

Luc Chatel ne remet pas en cause le principe de cette mesure mais le fait qu'elle ne soit pas automatiquement compensée par des aides aux salariés ou aux entreprises. "Le gouvernement nous dit : 'on vous prend tout de suite et on vous donnera seulement à vous, les entreprises, et peut-être plus tard'" critique-t-il.

Il faut selon lui que cette augmentation soit "immédiatement" contre-balancée par une baisse des charges sociales, afin de relancer la compétitivité des entreprises et le pouvoir d'achat des ménages.

>
Luc Chatel sur les rythmes scolaires : "Une bonne réforme, mais mal pilotée" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Luc Chatel TVA Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants