1 min de lecture Aisne

Guise : une ville utopique devenue réalité

REPLAY - C'est dans la petite commune de Guise (Aisne) que le philanthrope Jean-Baptiste André Godin (1817-1888) a bâti un familistère pour accueillir des ouvriers.

micro générique RTL Loisirs Week-end Jean-Sébastien Petitdemange iTunes RSS
>
Guise : une ville utopique devenue réalité Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Jean-Sébastien Petitdemange | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Sébastien Petitdemange
Jean-Sébastien Petitdemange

Guise est une commune française du département de l’Aisne et de la région Picardie. Elle se situe entre les régions du Vermandois et de la Thiérache, à mi-distance de la ville de Vervins. La ville a été la première à instaurer une fête du travail le 2 juin 1867, dans un endroit totalement fascinant qui n'est autre que le familistère Godin. 

Que voir ?

Guise abrite le familistère Godin. Cet établissement de fabrication de poêle en fonte a été créé par Jean-Baptiste André Godin. Un palais social a été construit sur le même site pour loger plus de 2.500 ouvriers victimes d'injustice, autour de 1880.  

À Buironfosse (Aisne), il y a le Musée du Sabot. Cet endroit retrace l'histoire des fabricants de sabot du village. Ils produisaient plus de 150.000 paires par an, jusqu'à la fin des années 1990.

Où aller ?

Le château-fort de Guise a hébergé les ducs qui eurent des rôles importants dans l'histoire de la ville. Le Fort a connu 32 sièges et seulement 2 défaites avant de subir les bombardements de la Première Guerre mondiale.

À lire aussi
Christel Oudin était l'une des "disparues de l'A26". faits divers
"Disparues de l'A26" : 34 ans après, un homme mis en examen pour meurtre

À Vervins, il y a l'Église Notre-Dame de l'Assomption et son colossal clocher-donjon en briques de 35 mètres de haut et ses fresques votives réalisées en 1565. La cité possédait 22 tours au Moyen-Âge, il n'en reste plus qu'une dizaine actuellement.

Où dormir ?

À six kilomètres de Guise se trouve une chambre d’hôte hors norme, installée dans le château de Puisieux-et-Clanlieu. Cet établissement du XXIIème siècle offre un cadre somptueux avec son théâtre, son jardin et ses parquets usés. Le séjour d'une journée coûte 80 euros, avec deux petits-déjeuners compris. 

Où manger ?

À Nouvion-en-Thiérache, la forêt de chêne quadricentenaire abrite l'Auberge de la Forêt. Cette ancienne maison forestière de 1902 propose une cuisine faite de produits locaux. Il est possible de s'y régaler avec une terrine de canard fait maison, un filet mignon de porc aux maroilles ou une cassolette d'escargots à partir de 15 euros. 

RTL vous recommande
Lire la suite
Aisne Voyage Évasion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants