2 min de lecture Auto

GPL : vers un retour de ce carburant boudé des automobilistes ?

Son prix imbattable à la pompe, le désamour du diesel, et les interdictions de circulation en centre-ville remettent le GPL en scène avec des offres de constructeur à la clé.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Véhicule GPL : vers un retour de ce carburant boudé des automobilistes ? Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Le gaz de pétrole liquéfié refait surface : entre les prix de l'essence à la pompe et le désamour du diesel, l'intérêt pour ce carburant est relancé. Moins de 1.000 véhicules neufs roulant au GPL ont été immatriculés l'an dernier en France. Ce qui l'a freiné : l'arrêt du bonus écologique. Alors 1.000 véhicules c'est une goutte d’eau dans un marché établi à plus de 2 millions d’unités. Le parc GPL en France c'est moins de 300.000 voitures, comparé aux 14 millions de GPL qui sillonnent les routes européennes.

Pourtant ce carburant mérite vraiment qu'on s'y intéresse de près. D'abord un argument de poids son prix à la pompe : 78 centimes. Contre 1 euro 42 pour le diesel et 1 euro 55 pour le sans plomb 98. Certes, vous consommez entre 10% et 20% de plus qu'un moteur à essence, mais, il permet de réduite réduire votre budget carburant d'un bon quart.

Imbattable sur les cartes grises

Pour  le GPL, les cartes grises sont gratuites dans la plupart des régions. Ensuite les véhicules GPL bénéficient de la pastille Crit’Air 1 qui leur permettent de rouler dans les centres-villes. Ils émettent jusqu’à 20 % de CO2 de moins que les véhicules essence et pratiquement pas de NOx ni de particules.

À lire aussi
Un feu rouge dans la ville de Lieusaint en Seine-et-Marne société
Seine-et-Marne : pour faire plier Waze, un maire multiplie les feux tricolores

Seulement 1.750 stations-service sur 10.500 distribuent ce carburant. Toutefois le maillage de la France est correct. Exemple toutes les stations autoroutières en sont équipées. Mais les voitures GPL sont toujours proposées en bicarburation, ce qui permet de rouler en essence si besoin et de ne jamais tomber en panne.

Une mauvaise réputation...

Mais un quart des Français ont encore à l'esprit l'idée que le GPL est banni de la plupart des parkings, ou qu'il y a danger d'explosion. Or, les progrès de sécurité sont tels qu'il n'y a pas plus de risque qu'avec de l'essence. La profession essaie toujours de convaincre.

L'autre frein vient des constructeurs, qui proposent peu d'offre, à part Fiat et Dacia. Après l'avoir abandonné en 2010, la Dacia Sandero était de loin la voiture GPL la plus vendue en France, suivie de près par le Dacia Duster. Comptez 700 euros de plus qu'un modèle essence, 800 euros pour le Duster.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Carburants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791915872
GPL : vers un retour de ce carburant boudé des automobilistes ?
GPL : vers un retour de ce carburant boudé des automobilistes ?
Son prix imbattable à la pompe, le désamour du diesel, et les interdictions de circulation en centre-ville remettent le GPL en scène avec des offres de constructeur à la clé.
https://www.rtl.fr/actu/conso/gpl-vers-un-retour-de-ce-carburant-boude-des-automobilistes-7791915872
2018-01-20 10:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fttPCIY7wCK2SrpWzyzLgQ/330v220-2/online/image/2018/0120/7791919529_000-par943506.jpg