2 min de lecture Air France

Air France : la direction prête à reprendre les négociations

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Après l'échec des négociations entre la direction d'Air France et ses pilotes, 2.900 emplois sont menacés. Sept membres de la compagnie aérienne ont été agressés par des salariés en marge du Comité d'entreprise d'Air France lundi matin.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Air France : la direction prête à reprendre les négociations Crédit Image : AFP PHOTO / BERTRAND GUAY | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Fortes turbulences à Air France. La direction de l'entreprise française a confirmé, ce lundi 5 octobre, que son plan de restructuration menacerait 2.900 postes, dont 300 pilotes, 900 PNC et 1.700 personnels au sol, lors d'un comité central d'entreprise (CCE). Un comité interrompu par l'intrusion de plusieurs centaines de salariés avant l'évacuation des DRH, violenté par les salariés mécontents. Ces violences ont "scandalisé" Manuel Valls. "Des réformes sont nécessaires, le statu quo est impossible et chacun doit assumer ses responsabilités", a-t-déclaré. 
Frédéric Gagey, PDG d'Air France, a rejoint l'indignation du Premier ministre. "Qui peut ne pas être scandalisé ?", a réagi le directeur général d'Air France au micro de RTL. La compagnie aérienne a annoncé qu'elle porterait plainte pour "violence aggravée" après l'agression des membres de sa direction et du service de sécurité en marge du CCE lundi matin.

Ces incidents surviennent dans le contexte extrêmement difficile du plan "Performe 2020", qui demande notamment aux pilotes et au personnel naviguant de la compagnie d'effectuer cent heures de vol en plus par an. La direction souhaite ainsi pouvoir effectuer un gain de productivité de 17%, pour pouvoir concurrencer ses concurrents.

Pas de départs contraints si les négociations reprennent

"À ce stade, la vraie question est de reprendre la négociation", a affirmé Frédéric Gagey. Le directeur général de la compagnie a assuré qu'il n'y aurait pas de départs contraints en cas de reprise de négociations avec le personnel de la compagnie. "Dans les départements de la compagnie où il y aura des négociations, les départs seront volontaires.", a garanti Frédéric Gagey.
Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNLP) s'était élevé contre le plan de la direction, en dénonçant "une parodie de négociations". Les représentants de la SNPL souhaitaient adopter un plan prévoyant un gel des augmentations de salaires sur trois ans, permettant un gain de 12% de productivité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Grève Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779983563
Air France : la direction prête à reprendre les négociations
Air France : la direction prête à reprendre les négociations
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Après l'échec des négociations entre la direction d'Air France et ses pilotes, 2.900 emplois sont menacés. Sept membres de la compagnie aérienne ont été agressés par des salariés en marge du Comité d'entreprise d'Air France lundi matin.
https://www.rtl.fr/actu/conso/frederic-gagey-est-l-invite-de-rtl-7779983563
2015-10-05 19:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/i-Q8iY0bm06N6vD26n0IKQ/330v220-2/online/image/2014/0902/7774059993_le-pdg-d-air-france-frederic-gagey-ici-le-25-juillet-2014.jpg