2 min de lecture François Hollande

François Hollande n'est pas sincère sur les impôts

REPLAY / ÉDITO - Hier soir sur RTL et TF1, François Hollande a assuré qu'"à partir de l'année prochaine, il n'y aura pas d'impôt supplémentaire sur qui que ce soit". La promesse du président est difficilement croyable. - Lenglet-Co, du 7 novembre 2014.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
François Hollande n'est pas sincère sur les impôts Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

Pressé de réduire la pression fiscale sur les ménages, François Hollande a affirmé jeudi 6 novembre que la baisse des impôts était "engagée" et promis qu'aucun impôt supplémentaire ne serait créé d'ici la fin de son quinquennat. Faut-il le croire ? Non, c'est peu probable. D'abord, on va avoir une flambée des impôts locaux.

Les crédits que l'État alloue aux collectivités locales ont été sensiblement diminués. Mairies et départements vont donc compenser. Ils s'étaient tenus à carreau à cause des municipales l'année dernière. C'est fini, et on va le sentir passer. Idem pour la Sécurité sociale. Si même on n'augmente pas la CSG, il y aura probablement de nouveaux déremboursements, compte tenu de l'état du déficit. 

Les impôts prélevés par l'État ont aussi peu de chance d'être stabilisés. Nous avons malheureusement à l'Assemblée une majorité socialiste très excitée sur la fiscalité. Elle ne cesse de prendre des initiatives pour créer tel ou tel impôt, pour supprimer tel ou tel dégrèvement. Sur cette seule semaine, nous avons eu quatre prélèvements supplémentaires : la taxe de séjour sur les locations de logement, la taxe sur les logements inoccupés, la limitation du crédit d'impôt recherche et la pérennisation de l'augmentation des droits de mutation. Il faudrait ajouter le projet de TVA sur les ventes de logements entre particuliers. La dégelée peut continuer.

La réforme fiscale a été enterrée officiellement jeudi soir

François Lenglet
Partager la citation
À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 18 juin 2019

Le Président a aussi parlé d'une "classe moyenne supérieure ne peut  plus accepter d'augmentation d'impôt". De qui s'agit-il ? Des millions de Français ont été touchés par la hausse de la fiscalité (9 millions, par exemple, pour la seule pour la défiscalisation des heures supplémentaires). Mais les hausses se sont concentrées sur les foyers qui gagnent plus de 6.000 euros par mois. C'est évidemment une France minoritaire, mais elle a été matraquée, avec les impôts et la suppression toute récente des allocations familiales.  

Lorsqu'il était candidat, François Hollande avait promis une réforme fiscale. À entendre le chef de l'État, elle ne se fera pas en 2015. Et il est très peu vraisemblable qu'elle se fasse en 2016. Car toute réforme fait des victimes. Faire des victimes avant une élection présidentielle, ça n'est pas indiqué. La réforme fiscale a donc été enterrée officiellement.

RTL vous recommande
Lire la suite
François Hollande Actu Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775215557
François Hollande n'est pas sincère sur les impôts
François Hollande n'est pas sincère sur les impôts
REPLAY / ÉDITO - Hier soir sur RTL et TF1, François Hollande a assuré qu'"à partir de l'année prochaine, il n'y aura pas d'impôt supplémentaire sur qui que ce soit". La promesse du président est difficilement croyable. - Lenglet-Co, du 7 novembre 2014.
https://www.rtl.fr/actu/conso/francois-hollande-n-est-pas-sincere-sur-les-impots-7775215557
2014-11-07 09:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/28ieCAHuWyCPzG2Iio-h0A/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375197_francois-lenglet.jpg