2 min de lecture Inflation

L'inflation a été nulle en 2015 : quelles conséquences sur le livret A et les prix de l'énergie ?

Après une inflation de 0,5% en 2014, les prix à la consommation ralentissent nettement en 2015. En décembre, la hausse se limite à 0,2%.

Des personnes font leurs achats, le 9 mars 2009, dans un supermarché de Grigny dans la banlieue lyonnaise.
Des personnes font leurs achats, le 9 mars 2009, dans un supermarché de Grigny dans la banlieue lyonnaise. Crédit : AFP / Archives, Jean-Philippe Ksiazek
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

L'inflation a été nulle en moyenne sur l'ensemble de l'année 2014 en France. Un net ralentissement après avoir atteint 0,5% en 2014, a annoncé mercredi 13 janvier l'Insee. "Ce nouveau ralentissement des prix à la consommation s'explique surtout par le fort recul des prix de l'énergie, en particulier des prix des produits pétroliers", précise l'Insee.

En décembre 2015, les prix ont connu une légère augmentation généralisée, à 0,2%. Il s'agit du résultat "des hausses saisonnières de certains services et produits manufacturés". L'habillement, par exemple, a connu une légère inflation avant les soldes d'hiver. 

Le taux du Livret A bientôt à 0,5% ?

Le taux de rémunération du livret A devrait continuer de baisser suite au faible taux d'inflation de décembre. Actuellement à 0,75%, son plus bas niveau historique, il devrait mécaniquement tomber à 0,5%, sauf si le gouverneur de la Banque de France choisit de déroger à la formule de calcul. Dans ce cas, ce sera au gouvernement de trancher. Pierre-René Lemas, le directeur général de la Caisse des dépôts, l'institution qui gère les fonds du Livret A, s'est prononcé pour un maintien de son taux à 0,75 %. La Banque de France a fait la même proposition et quelques heures plus tard c'est le ministère des Finances qui a annoncé maintenir le taux à 0.75% au 1er février par un communiqué.

Les prix de l'énergie en baisse

Dans le détail, sur l'année 2015, les prix à la consommation de l'énergie ont fortement baissé (-4,7%), plus qu'en 2014 (-0,9%). Les prix du pétrole ont fortement chuté avec -10,8% après -4,2% en 2014, "dans le sillage de la chute des cours du brut". Les prix des produits manufacturés ont continué de baisser, de même que les prix des services de logement. 

À lire aussi
L'inflation ralentit légèrement en juillet, d'après l'Insee. économie
Pouvoir d'achat : l'inflation ralentit légèrement en juillet

En revanche, les services de transport et de communication, ainsi que ceux de santé, ont augmenté. Les prix des produits alimentaires ont pour leur part observé un "léger rebond" en 2015, tirés essentiellement par les produits frais, selon l'Insee. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inflation Consommation France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants