1 min de lecture Consommation

Frais bancaires : le comparateur public, une avancée qui a des limites

REPLAY - Thomas Laurenceau, de "60 millions de consommateurs", salue la mise en place de ce nouvel outil. Mais il émet quelques doutes.

>
Frais bancaires : le comparateur public, une avancée qui a des limites Crédit Image : DR | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date :
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier et Loïc Farge

Bercy lance ce lundi 1er février sur Internet son comparatif de tarifs bancaires. Accessible gratuitement, cet outil vise à ce que la concurrence puisse s'exercer en toute transparence et que les clients qui veulent changer d'établissement puissent le faire en toute connaissance de cause. "Tout ce qui va dans le sens d'une plus grande transparence est en soi une bonne nouvelle pour le consommateur", se félicite Thomas Laurenceau, de 60 millions de consommateurs. "Mais cette avancée a des limites", prévient-il. "On compare les principaux tarifs, mais pas tous les tarifs. Sauf surprise de dernière minute, il s'agit des tarifs standards déjà mis en avant par les banques : coût d'une carte bancaire, éventuels frais de retrait, etc.", note le journaliste.

"Cela ne dit pas tout, car certaines banques peuvent se montrer très sages sur ces frais-là, et d'une imagination sans limite pour en inventer d'autres", se désole Thomas Laurenceau. Exemple : vous souhaitez augmenter le plafond de votre carte bleue pour couvrir la caution d'une voiture de location ? Cela vous coûtera 36 euros au Crédit Agricole de Normandie, et même 60 euros à la Barclays. Pour l'édition d'un nouveau code confidentiel, il vous en en coûtera jusqu'à 60 euros au CIC si vous le demandez en urgence. "Vous êtes susceptibles d'être taxé quoi que vous fassiez, et même si vous ne faites rien", déplore le journaliste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Frais bancaires Argent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781641641
Frais bancaires : le comparateur public, une avancée qui a des limites
Frais bancaires : le comparateur public, une avancée qui a des limites
REPLAY - Thomas Laurenceau, de "60 millions de consommateurs", salue la mise en place de ce nouvel outil. Mais il émet quelques doutes.
https://www.rtl.fr/actu/conso/frais-bancaires-le-comparateur-public-une-avancee-qui-a-des-limites-7781641641
2016-02-01 07:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8kAZ_eMCP4SPgJkI0c5dDA/330v220-2/online/image/2015/0129/7776373699_des-cartes-bancaires-illustration.jpg