1 min de lecture Météo

Forte chaleur : qu'a-t-on le droit de porter au travail ?

Short, jupe, tongs... Avec les fortes chaleurs qui traversent la France, il est tentant de sortir les tenues légères.

Un ouvrier travail sur un chantier à Toulouse, pendant l'été 2009.
Un ouvrier travail sur un chantier à Toulouse, pendant l'été 2009. Crédit : REMY GABALDA / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Les températures avoisinent les 30 degrés et beaucoup sont tentés de sortir les tenues légères : jupes, bermudas, tongs... Mais il est souvent difficile de savoir si ces vêtements sont jugés décents dans le lieu de travail.

En théorie, aucun texte n'interdit de porter tongs, jupes et shorts. C'est une liberté individuelle. L'article de loi est clair : "Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché". 

En pratique, l'employeur peut considérer que le port de certains vêtements n'est pas approprié à l'environnement professionnel. Mais si votre tenue n'est pas susceptible de susciter un trouble dans l’entreprise ou de choquer la clientèle, il est possible d'insister auprès de votre l'employeur. En effet, celui-ci a l'obligation d'assurer la sécurité de ses employés et de protéger leur santé.

C'est ainsi que les chauffeurs de bus de la RATP ont obtenu de pouvoir porter des bermudas cette année, alors que cela leur était encore interdit en 2017. L'été dernier, ils avaient protesté en jupe, vêtement autorisé, contre ces règles vestimentaires.

Hygiène, sécurité et image de l'entreprise

À lire aussi
Paris passe en alerte canicule de niveau 3 canicule
Météo : comment se protéger des fortes chaleurs

Dans deux cas, l'employeur peut toutefois apporter des restrictions à la tenue de ses salariés.

Si vous êtes en contact avec la clientèle, votre tenue représente l'image de l'entreprise. Pour des raisons commerciales, l'employeur peut vous imposer une tenue réglementaire, comme un uniforme ou un signe distinctif permettant d’identifier l’entreprise. 

Certains métiers sont également soumis à des règles strictes en matière d'habillement, pour des raisons d'hygiène ou de sécurité. Par exemple, dans l'industrie agroalimentaire ou dans le BTP, les employés doivent impérativement porter des vêtements de protection appropriés, comme des combinaisons, des casques, chaussures de protection, même en cas de grosse chaleur.

Ne pas appliquer ces règles peut conduire à des sanctions, allant jusqu'au licenciement pour faute grave. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Canicule Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants