1 min de lecture

Europe : les investisseurs sont inquiets face au taux de croissance nul

REPLAY - L'Europe est à l'origine du ralentissement des marchés financiers à cause de la stagnation de la croissance, de la crainte de la déflation et des mauvais chiffres de l'Allemagne. Les taux d'emprunt de la Grève ont remonté et les taux d’intérêts de l'Allemagne, de la France, ainsi que des États-Unis sont exceptionnellement bas. - Le fait éco, du 16 octobre 2014.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Europe : les investisseurs sont inquiets face au taux de croissance nul Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Actuellement, les marchés financiers connaissent un certain ralentissement. À New York, par exemple, la bourse de Wall Street a clôturé aujourd’hui sur "une note contrastée". L'indice Dow Jones a enregistré une baisse de -0,22% tandis que le Nasdaq a connu une légère hausse de 0,05%.

Avec une économie européenne en pleine stagnation, les investisseurs craignent les méfaits que pourrait avoir cette crise sur leurs investissements. De plus, les derniers "mauvais chiffres" de la croissance économique allemande, "la locomotive de l’Europe", confirment la gravité de la situation. Par conséquent, les investisseurs envisagent de plus en plus de se tourner vers des pays plus "stables".

RTL vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants