1 min de lecture Euro disneyland

Euro Disney plonge en Bourse après l'annonce d'une recapitalisation

Le titre du groupe a perdu plus de 20% ce lundi matin, immédiatement après l'annonce d'un projet de recapitalisation.

Le parc Disneyland Paris (illustration)
Le parc Disneyland Paris (illustration) Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Marion Dautry
Marion Dautry
et AFP

Les déclarations du groupe n'ont pas suffit à rassurer les actionnaires. Le groupe Euro Disney, exploitant du parc d'attraction de Disneyland Paris, a vu ses titres plonger en bourse de 20% ce lundi matin, moins de deux heures après l'annonce d'une recapitalisation à hauteur de 1 milliard d'euros et soutenue par la maison mère américaine The Walt Disney Company.

La dette abyssale qui plombe Euro Disney depuis sa création s'élève actuellement à 1,7 milliard d'euros. Le groupe n'a jamais su combler ses dettes, souffrant en plus d'une désaffection du public renforcée par la conjoncture économique du moment. 

Le lancement de l'attraction Ratatouille, tirée du film éponyme, dont la création aurait coûté plus de 200 millions d'euros, n'a pas suffi à enrayer la baisse des fréquentations. Malgré tout, Disneyland Paris reste "la première destination touristique en Europe", précise Tom Wolber, le nouveau président d'Euro Disney, dans un communiqué.

Le groupe pourrait se retirer de la Bourse de Paris

La situation est telle que The Walt Disney Company s'est décidé à intervenir. Le plan de recapitalisation prévoit un apport en espèces d'environ 420 millions d'euros "réalisé ou garanti par Disney par le biais d'augmentations de capital d'Euro Disney S.C.A. et de sa principale filiale opérationnelle". Le remboursement de prêts accordés par Disney sera reporté et les lignes de crédit existantes consenties par l'entreprise consolidées en une unique ouverture de crédit renouvelable d'un montant de 350 millions d'euros et venant à échéance en 2023.

À lire aussi
Mickey posant devant le château de la Belle au bois dormant, au parc Disneyland Paris (illustration). faits divers
Disneyland Paris : un visiteur disparaît après avoir pris du LSD

Le groupe précise qu'en raison de la réglementation applicable, Disney serait in fine "dans l'obligation d'initier une offre publique d'achat" sur les actions d'Euro Disney, ce qui pourrait aboutir à un retrait de l'entreprise de la Bourse de Paris.

"Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur", ajoute Tom Wolber.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro disneyland Bourse Disney
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants