2 min de lecture Pacte de responsabilité

Éric Zemmour : "Entre Valls et le Medef c'est la rupture bête et brutale"

REPLAY - Éric Zemmour nous conte l'histoire d'amour désenchantée entre Manuel Valls et le Medef.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Éric Zemmour : "Entre Valls et le Medef c'est la rupture bête et brutale" Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Éric Zemmour | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour Journaliste RTL

Les histoires d'amour d'été s'achèvent souvent dans les premiers frimas de l'hiver. C'est la rupture bête et brutale. Entre Valls et le Medef se joue une banale confusion des sentiments. Le Premier ministre a chanté "parole e parole e parole" et le patronat rappelle à son séducteur empressé qu'il n'y a pas d'amour mais que des preuves d'amour. 

Comme le vilain mari remplace un jour le prince charmant, l'administration s'est, depuis la rentrée, substituée au chef du gouvernement. Le patronat s'est révélé être une belle capricieuse qui en demande toujours plus. 

Comme disait Lacan l'amour "c'est donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas". La gauche ne peut donner au patronat les 40 heures payées 35 ou la suppression du SMIC et le Medef fait mine d'engager un monde qu'il représente moins que jamais. 

À lire aussi
Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances pacte de responsabilité
Le gouvernement envisage de baisser l'impôt sur les sociétés pour les PME

Le Medef ne représente plus l'ensemble de la classe patronale

Il y a toujours eu des divisions entre petits et grands patrons mais leurs différences étaient de degré, elles sont devenues de nature. Les patrons du Cac 40 sont les nouveaux aristocrates. Ils dirigent des multinationales, beaucoup de leurs usines sont délocalisées eux-mêmes se sont délocalisés. Pour eux la France n'existe plus que pour les vacances en familles, ils n'y vendent plus grand chose mais y achètent encore pour leurs filiales étrangères des pièces détachées à des sous traitants français qu'ils pressurent en les mettant en concurrence avec des Chinois ou des Turcs 

Ils regardent Valls et Gattaz avec un égal mépris d'élites mondialisées qui ne comparent leurs millions d'euros qu'à leurs homologues Américains et Britanniques

La révolte des petits patrons

En bas les patrons des PME sont économiquement et sociologiquement plus proches de leurs ouvriers que de ce monde de nabab. C'était le sens de la révolte des bonnets rouges que n'a pas compris Jean-Luc Mélenchon.

Les petits patrons souffrent comme leurs salariés des charges excessives, de la concurrence des emplois détachés et des contrôles tatillons de l'administration française chargée de surveiller l'application des innombrables directives européennes. Ils ne comprennent pas que les grandes surfaces ou la Sodexo touchent des millions d'euros du crédit d'impot compétitivité emploi (CICE)

L'administration française continue de privilégier les grands groupes comme au temps du président Pompidou, sans se rendre compte que ceux-ci ne sont plus les grands champions d'antan. Cette collusion entre le pouvoir et le Medef est devenue insupportable aux syndicats de petits patrons qui font révolte à part. Leurs souffrances ne sont plus les mêmes, leurs intérêts non plus.  

Cette collusion entre le pouvoir et le Medef est devenue insupportable aux syndicats de petits patrons qui font révolte à part

Éric Zemmour
Partager la citation

Pierre Gattaz fait semblant de tenir un discours revendicatif unitaire autour de moins de charges qui ne trompe plus personne, les petits patrons ne sont pas au Medef et ceux des multinationales n'y sont plus. 

Manuel Valls a cru embrasser, à l'été, la princesse au bois dormant, le carrosse est devenu citrouille et le pied de cendrillon ne rentre plus dans la chaussure de verre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pacte de responsabilité Medef Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775732790
Éric Zemmour : "Entre Valls et le Medef c'est la rupture bête et brutale"
Éric Zemmour : "Entre Valls et le Medef c'est la rupture bête et brutale"
REPLAY - Éric Zemmour nous conte l'histoire d'amour désenchantée entre Manuel Valls et le Medef.
https://www.rtl.fr/actu/conso/eric-zemmour-entre-valls-et-le-medef-c-est-la-rupture-bete-et-brutale-7775732790
2014-12-04 10:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QUFYJmlJkg0KM60CJGUarw/330v220-2/online/image/2014/1118/7775403843_eric-zemmour-la-premiere-victoire-culturelle-des-anti-mariage-pour-tous.jpg