1 min de lecture Nucléaire

EPR de Flamanville : la mise en route désormais retardée à 2018

EDF prévoit un nouveau retard, ce qui devrait élever la facture totale à plus de 10 milliards d'euros.

L'EPR de Flamanville le 6 novembre 2014. (archives)
L'EPR de Flamanville le 6 novembre 2014. (archives) Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Les retards s'accumulent pour l'EPR construit à Flamanville (Manche). La mise en route du réacteur nucléaire de troisième génération devrait être repoussée à 2018 par EDF, selon les informations dévoilées mercredi 2 septembre par Le Figaro. Initialement prévu pour 2012, le lancement de cet EPR avait déjà été décalé, en novembre dernier, à 2017. Ce nouveau contretemps pourrait faire grimper la facture totale à plus de 10 milliards d'euros.

L'annonce officielle de ce report devrait être effectuée jeudi 3 septembre lors d'une conférence de presse du PDG du groupe producteur d'électricité, Jean-Bernard Lévy. Ce rendez-vous avec les médias est pour l'instant présenté comme un point d'étape sur l'EPR. Contacté par l'AFP, EDF n'a pas souhaité commenter l'information.

Un nouveau coup dur pour le nucléaire français

En avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé qu'une "anomalie sérieuse" avait été détectée dans la composition de l'acier du couvercle de fond de la cuve de ce réacteur nucléaire. Dans un rapport, elle expliquait qu'il était possible que le matériau utilisé ne réponde pas aux normes de résistances. 

Cette nouvelle difficulté serait en tout cas un coup dur pour la filière nucléaire française. Elle se trouve actuellement en pleine restructuration, après les graves problèmes financiers rencontrés par Areva. Au bord de l'implosion, le géant français du nucléaire avait dû laisser le gouvernement agir pour que EDF devienne actionnaire majoritaire et prenne en charge une partie des activités.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire EDF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants