1 min de lecture Tatouage

EN IMAGES - Mondial du tatouage : les artistes s'exposent pour la troisième édition

EN IMAGES - Les passionnés et les curieux se sont donnez rendez-vous au Mondial du tatouage, ce samedi 7 mars, à paris. Plus de 300 exposants représentant tous les courants font découvrir leur art aux visiteurs.

Le tatoueur japonais Omniinks en action Crédits : Morgane Giuliani / RTL.fr | Date : 07/03/2015
4 >
Le tatoueur japonais Omniinks en action Crédits : Morgane Giuliani / RTL.fr | Date : 07/03/2015
20.000 mètres carrés sont consacrés au Mondial du tatouage Crédits : Morgane Giuliani / RTL.fr | Date : 07/03/2015
Un Taïwanais qui s'expose au salon Crédits : Morgane Giuliani | Date : 07/03/2015
Tous les styles sont représentés au Mondial du tatouage Crédits : Morgane Giuliani / RTL.fr | Date : 07/03/2015
1/1
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le Mondial du tatouage a ouvert ses portes vendredi 6 mars à porte la Villette, à Paris. 340 tatoueurs, professionnels et amateurs venus de 30 pays y sont attendus pour cette troisième édition. L'engouement est de plus en plus important puisque le salon s'étend sur 20.000 mètres carrés, contre 10.000 l'année précédente. De nombreuses animations y sont prévues comme des concours, mais aussi des concerts.

Selon le tatoueur Tin-Tin, cette pratique est un "grand courant artistique" et elle doit être reconnue "comme un art à part entière". "Il faut se battre pour être reconnu comme des artistes et non comme des prestataires de services", a-t-il précisé alors que le tatouage est de plus en plus répandu dans la société actuelle. Si certains le voient comme une mode, Tin-Tin parle de "grands courants artistiques".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tatouage Art Tin-Tin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants