2 min de lecture Auto

En Belgique, la redoutable efficacité des radars cachés dans une poubelle

La machine coûte 50.000 euros pièce, elle peut fonctionner dans les deux sens de circulation.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
En Belgique, l'efficacité redoutable des radars cachés dans une poubelle Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

En Belgique, pour mettre fin aux excès de vitesse, de drôles de radars viennent d'être installés. Après le radar embarqué en voiture, le radar leurre, voici le radar-poubelle ! C'est une machine qui peut donc se glisser discrètement dans une poubelle. Ni vu ni connu, elle est invisible pour les automobilistes. Depuis le début de l'été, les autorités belges ne jurent que par ce joujou baptisé NK7, qui a la particularité de fonctionner aussi bien sur trépied, dans un véhicule, dans un tunnel, et donc dans une poubelle.

Il est aussi capable d’enregistrer dans les deux sens de circulation jusqu’à six excès de vitesse en même temps. D'autant plus redoutable que cet engin utilise la technologie infrarouge, et peut être contrôlé. Autrement dit, pas de flash visible, vous ne savez pas que vous avez été pris en excès de vitesse. Le NK7 fonctionne jour et nuit et peut servir dans des tunnels, là où d'autres sont perturbés par l'acier des structures. Il est capable d'envoyer des photos des plaques aux équipes chargées d'intercepter les conducteurs pressés via le réseau wifi ou la 4G.

En cours d’homologation en France ?

Les prunes peuvent donc pleuvoir sévère. Fin juin, rapporte La Voix du Nord l'un deux a immortalisé en à peine 2 semaines plus de 280 excès de vitesse par jour dans la région de Liège. La police belge en aurait acheté une quinzaine. Prix du joujou :  50.000 euros pièce.


Et il n'est pas exclu un jour d'en retrouver sur les routes françaises. Selon son distributeur belge, le NK7 serait en cours d’homologation en France au Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Contacté par La Voix du Nord, l'organisme chargé de certifier les radars dans l'Hexagone explique être en contact avec la société constructrice sans donner plus de détails. Comptez 2 ans pour une homologation. Ensuite, il faut que le super-radar remporte un éventuel appel d'offres. Bref, s'il débarque ce n'est pas tout de suite.

À lire aussi
Le Nissan Qashqai serait l'un des SUV les moins fiables du marché, selon l'enquête d'UFC-Que choisir. auto
Automobile : quelles sont les voitures les plus fiables ?

Enfin, ma cerise sur le capot : c'est nouveau mais sachez que désormais pour cette chronique vous pouvez réagir sur Twitter, celui de RLT Grand Soir et sur le compte Twitter de Christophe Bourroux, avec cette question ce 5 septembre : pour ou contre la privatisation des radars embarqués dans des voitures, suite aux annonces du ministre de l'Intérieur qui a confirmé que ces radars vont être confiés à des sociétés privées ? Vous pouvez réagir et voter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Radars Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants