1 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Emmaüs ouvre ses portes pour sa traditionnelle brocante

REPLAY - Les "compagnons d’Emmaüs", collectent des meubles, de l’électroménager, des bibelots et du textile, qu’ils remettent en état et revendent au sein même des communautés.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Emmaüs ouvre ses portes pour sa traditionnelle brocante Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300EMEYE
Églantine Éméyé et La rédaction numérique de RTL

Les beaux jours sont arrivés. À cette occasion, voici un lieu de chine devenu incontournable et pourtant très différent des autres : Emmaüs. Des centres Emmaüs se trouvent dans plusieurs villes. Des grands, des petits, en ville et à la campagne… ils sont tous différents. 

Mais l’intérêt majeur, c’est qu’on y trouve vraiment de tout. Les "compagnons d’Emmaüs", collectent des meubles, de l’électroménager, des bibelots et du textile, qu’ils remettent en état et revendent au sein même des communautés. Comme il y en a plus d’une centaine en France, il y en a forcément une près de chez vous. Les prix sont imbattables. Sans compter le fait que tout en vous faisant plaisir, vous faites une bonne action.

Des rayons entiers pour les enfants

Et on y fait vraiment des affaires ? Oui, mais ne vous attendez quand même pas à y dénicher l’objet rare et précieux, après tout ce sont de vieux objets récupérés, ceux dont les propriétaires ne veulent plus. Vous pouvez tomber sur une de ces communautés. Un lieu très sympa composé d'une grande ferme, avec plein de bâtiments qui regorgent d’un extraordinaire fouillis. Dans la cour, il y avait des portes et des fenêtres, des chaises sous un appentis, de vieux poêles en fonte. 

Au milieu des assiettes en Pyrex et des vieux couverts dépareillés, on trouve de superbes verres, très années 50 avec un petit filet d’or. Les 10 coûtent 5 euros. Plus loin, rayon textile, vous pouvez dénicher des chemises anciennes, en lin, brodées d’initiales sur le devant à 2 euros. À la différence de beaucoup de brocantes, il y a des rayons entiers pour les enfants, sans compter les livres et les BDs. Il y a une autre différence importante avec les brocantes : ici, on ne peut pas marchander, on ne négocie pas les prix. Ce sont d’ailleurs les employés en réinsertion d’Emmaüs qui les fixent.

Service
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Brico déco design Décoration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants