1 min de lecture Écotaxe

Écotaxe : Frédéric Cuvillier relance le débat en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

REPLAY - L'ancien ministre des Transports Frédéric Cuvillier (PS) souhaite mettre en place une taxe supplémentaire pour les poids lourds qui traversent la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne-sur-Mer, souhaite relancer l'écotaxe poids lourds au niveau régional. Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et La rédaction de RTL

Après deux ans aux oubliettes, l'écotaxe revient sur le devant de la scène. C'est le maire de Boulogne-sur-Mer et ancien ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier qui relance la question, à un niveau plus régional. "Le flux international de poids lourds traversant notre région ne peut pas ne nous laisser que la pollution, que le problème environnemental et les charges d'entretien des infrastructures", déclare-t-il au micro de RTL. Il souhaite ainsi relancer le principe des portiques, dans une région où le trafic routier est intense.

"Le fait de mettre en place un dispositif compatible avec le dispositif belge donne de la cohérence au niveau de la grande région", estime-t-il. L'ancien ministre des transports souhaite que la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie soit "pionnière dans la mise en place dans ce qui pourrait être l'amorce d'une Eurotaxe", d'ores et déjà mise en place en Allemagne et en Belgique. 

Rejetée au niveau national en 2013 après la mobilisation des bonnets rouges, l'écotaxe poids lourds avait été laissée en suspens depuis. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écotaxe Économie Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants