3 min de lecture Consommation

Dijon : pourquoi le prix du pot de moutarde flambe

Les usines de Côte d'Or produisent 90.000 tonnes de moutarde chaque année. C'est 85% de la production française.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Dijon : le prix du pot de moutarde flambe Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le prix de la moutarde n'en finit plus de monter. C'est la une du Bien Public, le quotidien de Dijon. Avec deux raisons à cela, d'abord les intempéries au Canada, car la moutarde de Dijon est faite, pour 70%, à base de graines venues du Canada

Or le pays a dû faire face l'an dernier à des conditions climatiques déplorables, résultat : moins de récolte et plus elle est faible plus les prix augmentent. Autre explication : la flambée des prix des emballages. Le prix du verre qui sert à produire les pots progresse à cause lui des coûts énergétiques. Le prix du carton, aussi, qui sert lui à transporter la marchandise explose la faute, explique le patron de la reine de Dijon, au boom des ventes sur internet.

Les besoins en colis en carton ont considérablement progressé ces dernières années. Chaque année, rappelle le journal, les usines de Côte d'Or produisent 90.000 tonnes de moutarde. C'est 85% de la production française, 50% de la production européenne. La filière générerait près de 150 millions d'euros de chiffres d'affaires par an.

À lire aussi
Le Jour de la Terre, une journée pour passer à l'action et s'engager pour l'environnement écologie
VIDÉO - Jour de la Terre : 4 gestes pour être écolo au quotidien

Kylian Mbappé fait le tour du monde des Unes

150 millions d'euros. C'est ce qu'a déboursé il y a presque un an le PSG pour s'offrir Kylian MBappé. Et ce lundi 2 juillet, la presse internationale est unanime écrit Le Parisien aujourd'hui en France. "Il a le monde à ses pieds", ajoute L'Équipe.

De l’Asie au continent sud-américain en passant par l’Afrique, toute la planète foot ne parle que de lui. En Italie, il a ainsi partagé la une de la Gazetta dello Sport avec son coéquipier du PSG Edison Cavani vainqueur avec l'Uruguay. "Les stars ce sont eux", écrit le journal. Mbappé, star même au Brésil, alors que tous les regards sont tournés vers la Seleçao et Neymar qui joue contre le Mexique ce lundi 2 juillet. Le journal Lance! a choisi, note Le Parisien, de faire sa Une sur Mbappé en reprenant une partie de la devise de la république française : "Liberté, Égalité, MBappé".

Plus globalement souligne, Le Courrier International, c'est toute l'équipe de France qui reprend des couleurs hors de nos frontières. La presse étrangère note le journal, qui adore nous critiquer, ne tarit pas d'éloges. Un exemple : le Daily Telegraph qui se félicite d'avoir retrouvé l'équipe de France qu'"on espérait, je cite depuis si longtemps... La France de la jeunesse, de l'énergie et de l'aventure."

Paul Pogba, patron dans le vestiaire

Une équipe de France dont on découvre que le patron, dans les vestiaires en tout cas, ne s'appelle pas Kylian Mbappé mais Paul Pogba. C'est à lire dans L'Équipe : samedi, une heure avant le coup d'envoi contre l’Argentine, il a pris la parole devant le groupe "hyper remonté", note le journal. "Moi, a-t-il lancé, je n'ai pas envie de rentrer à la maison, j'ai encore envie de manger des pâtes pendant deux semaines. Alors il va falloir laisser nos couilles sur le terrain". Discours fleuri mais visiblement efficace. 

Un peu plus tôt, raconte L’Équipe, Didier Deschamps avait convoqué le 11 de départ. Les 3 attaquants en ont visiblement pris pour leur grade, et notamment Mbappé, le sélectionneur lui a présenté, devant tout le monde, sa feuille de stat, un peu comme un prof qui rend une copie décevante, Didier Deschamps avait déploré le faible nombre de courses à haute intensité. Le message semble être passé.

Sortie d'un album posthume de John Coltrane

Il y a un récit passionnant sur un album tombé du ciel dans Le Figaro. Un album signé John Coltrane, le Jean-Sébastien Bach du jazz comme le surnomme ce lundi 2 juillet Raphael Imbert.

Plus de 50 ans après sa mort, le saxophoniste sort un nouvel album, inédit. Enregistré en 1963, il avait été perdu par le musicien. C'est la famille de sa première épouse qui l'a récemment retrouvé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Alimentation Côte-d'Or
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793957474
Dijon : pourquoi le prix du pot de moutarde flambe
Dijon : pourquoi le prix du pot de moutarde flambe
Les usines de Côte d'Or produisent 90.000 tonnes de moutarde chaque année. C'est 85% de la production française.
https://www.rtl.fr/actu/conso/dijon-le-prix-du-pot-de-moutarde-flambe-7793957474
2018-07-02 09:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NqqdZMk766wkJYhxfdPY8w/330v220-2/online/image/2015/0416/7777387852_comment-chiner-d-anciens-pots-a-moutarde.jpg